All Title Author
Keywords Abstract


La politique fran aise à l’égard de l’émigration juive polonaise de l’immédiat après-guerre French policy towards the Exodus of Polish Jews in the Aftermath of World War II

Keywords: Displaced Persons , Jewish refugees in France , Polish Jews émigration , French Policy , After WWII , French occupation zone in Germany , French occupation zone in Austria , Turning back , personnes déplacées , réfugiés juifs en France , émigration des Juifs polonais , politique fran aise , après Seconde Guerre mondiale , zone fran aise d’occupation en Allemagne , zone fran aise d’occupation en Autriche , refoulement

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

Cet article traite de la politique fran aise à l’égard de l’émigration juive polonaise de l’immédiat après-guerre. Cette politique se définit en France et dans les zones fran aises d’occupation en Allemagne et en Autriche. Comme le montre l’existence d’une catégorie DP juifs dans les recensements ainsi que la mise en place de camps DP juifs et de kibboutzim, les autorités fran aises considéraient les réfugiés juifs de l’Est comme un groupe à part. Cet article montre le r le important, pour atteindre la France et l’Italie puis la Palestine, joué par les zones fran aises d’occupation de part leur position géographique cruciale (relations diplomatiques avec les Américains et Italiens, politique de refoulement…). La France a quant à elle été pour ces réfugiés bien plus un pays de transit vers les Amériques et la Palestine qu’un pays d’accueil, comme on peut le constater à travers les tentatives de contr le des flux : mise en place d’un accord sur l’admission en transit de 8 000 réfugiés juifs de Pologne (conditions de l’accord, position des différents ministères fran ais et des organisations juives en France…) et refoulement vers l’Allemagne. This article is about the French policy towards Polish Jews emigration in the aftermath of WWII. This policy has been defined in France and in French zones of occupation in Germany and Austria. As shown by the existence of a “Jewish DPs” category in the census and the setting up of Jewish DP camps and kibbutzim, French authorities considered Jewish refugees from Eastern Europe as a separate group. This article shows the important role played by the French zones in the path followed by Jewish refugees in order to reach France and Italy and then Palestine (diplomatic relations with Americans and Italians, the policy of expulsion). It also shows that France has been for these refugees more a transit country to Americas and Palestine than a host country, as it can be seen through the attempts to control the migration flows: agreement on the transit of 8 000 Jewish refugees from Poland (conditions of the agreement, position of the various French ministries and the Jewish organizations in France) and the turning back to Germany.

Full-Text

comments powered by Disqus