All Title Author
Keywords Abstract


Le discours rappporté comme effet de montage du discours citant et du segment citationnel. Contribution à l’étude du discours journalistique

DOI: 10.1051/shsconf/20120100158

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

Dans notre étude, nous nous proposons un vaste retour aux données empiriques qui nous permettra de repérer et de décrire un dispositif sémantico-énonciatif et grammatical qui est à l'origine de la prolifération de pratiques du discours rapporté (désormais DR), codifiées et non codifiées, particulièrement répandues dans la presse écrite. Nous avons calculé nos résultats de recherche sur l'analyse d'un corpus journalistique d'à peu près 1500 exemples. Nous considérons le DR comme une séquence textuelle binaire, embrassant deux segments: le discours citant (DC) qui verbalise les données situationnelles de l'énonciation primaire, et le segment citationnel (Cit) qui représente les paroles. Compris de la sorte, le DR peut se figurer sous l'équation suivante: DR= DC + Cit. Nous envisageons le DC et la Cit comme des sortes de briques, mettons comme des Lego, qui entrent dans plusieurs combinaisons possibles pour donner naissance aux séquences du DR. Pour étudier le mécanisme qui les engendre, nous inventorions et décrivons les propriétés formelles et sémantico-énonciatives des segments DC et Cit. L'inventaire des formes grammaticales que peut revêtir le DC embrasse 6 cas de figures: la phrase introductive, la phrase complète, l'interrogation, l'incise, les syntagmes en "selon A", ensuite d'autres syntagmes, comme les syntagmes nominaux, adjectivaux, représentant des cas de différentes "incomplétudes" formelles et de réductions. La Citation, terme générique dans notre étude, recouvre trois types d'occurrences: les Citations reproductions, les Citations reformulations et les Citations mixtes. Les relations syntaxiques entres les deux segments du DR dépendent de la forme du DC et se définissent par deux cas de figure. Soit le journaliste rapporte les paroles de différentes personnes sans les assimiler à la syntaxe de son propre énoncé (combinatoire libre), soit il les intègre dans son discours conformément aux règles de la syntaxe (combinatoire contrainte). Les séquences libres et contraintes du DR relevées dans notre corpus sont répertoriées selon les quatre positions principales que peut prendre le DC par rapport à la Cit: DC antéposé (DC+Cit), DC postposé (Cit+ DC), DC intercalé dans la Cit (Cit+DC+Cit) et DC encadrant la Cit (DC+Cit+DC). Dans notre communication, nous décrivons des pratiques choisies du DR s'inscrivant dans le montage libre et contraint des types DR=DC+Cit et DR+ Cit+DC.

Full-Text

comments powered by Disqus