All Title Author
Keywords Abstract


L’évolution de l’affirmative action aux états-Unis sous la présidence de George W. Bush Evolution of Affirmative Action in the United States during the Presidency of George W. Bush

DOI: 10.4000/lisa.3385

Keywords: Bush George W. , politique , droit , Obama Barack , politics , law , XXIe siècle , Etats-Unis

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

L’offensive contre l’affirmative action engagée depuis les années 1980 s’est accrue pendant les deux mandats de la présidence Bush, et l’opinion publique s’est radicalisée, percevant désormais de plus en plus fréquemment ces programmes comme une série d’avantages ind ment octroyés à un certain nombre de privilégiés . Tout programme d’affirmative action doit désormais être étayé par des disparity studies démontrant la réalité de la discrimination, et seules des mesures très ciblées (narrowly tailored) sont autorisées pour y remédier. La charge de la preuve a été en quelque sorte inversée. Mais contrairement aux idées re ues, l’affirmative action n’est pas sur le point de dispara tre aux états-Unis et malgré son hostilité de principe, le gouvernement Bush n’a pris aucune mesure concrète pour démanteler ces programmes. L’affirmative action conna t aujourd’hui plusieurs transformations majeures, l’évolution la plus marquante étant l’effacement du critère ethno-racial au profit de critères plus neutres et moins idéologiquement polarisants, essentiellement d’ordre géographique et territorial. Dans l’enseignement supérieur par exemple, des procédures d’admission codées ont vu le jour pour favoriser l’accès des minorités ethniques sous-représentées aux campus d’élite, et diverses stratégies de contournement ont été mises en place dans l’adjudication des marchés publics. Ces transformations sont également intéressantes à analyser d’un point de vue transnational, puisque l’on observe une convergence croissante avec le modèle fran ais de discrimination positive, lui aussi fondé sur le camouflage et l’euphémisation de l’identité ethno-raciale et sur une logique de territoire. This article examines the fate of affirmative action in the United States during the eight years of the Bush administration. After a brief reminder of the major landmarks which have curbed and narrowed affirmative action over the past twenty years and seen its legitimacy questioned, a new perspective will be given on the backlash many of these programs are currently experiencing. While many affirmative action measures have indeed been scaled back since the Reagan years, new, innovative strategies are emerging today to protect equal opportunity in public contracting, education and employment. These strategies are based on playing down race and ethnicity, enhancing instead more neutral criteria such as geography and residence. In education, for example, several states have adopted “percentage plans”, which call for colleges and universities to admit the top students of each high school class,

Full-Text

comments powered by Disqus

Contact Us

service@oalib.com

QQ:3279437679

微信:OALib Journal