All Title Author
Keywords Abstract


Le web social : la complexité au service de l'apprentissage informel de l'anglais The social web: complexity in the service of the informal learning of English

DOI: 10.4000/alsic.2505

Keywords: blog , social media , informal learning , réseaux sociaux , blogue , apprentissage informel , Pratique et recherche

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

Cet article présente les résultats d'un projet de recherche dans lequel de futurs enseignants de langues sont invités à écrire un blogue au sujet de leurs activités informelles de réseautage social en anglais. Les participants, qui ont suivi une formation dans des domaines tels que les théories de l'acquisition des langues, s'expriment en particulier sur l'impact de ces activités sur leur apprentissage de la langue cible. Le corpus ainsi obtenu est analysé et des résultats sont présentés. Le cadre théorique de cette étude est celui des systèmes complexes et dynamiques. Nous soulignons la pertinence de ce modèle pour décrire l'apprentissage informel de l'anglais en ligne. Les résultats de l'étude font appara tre que le très grand nombre d'interactions entre personnes, médias, langues et interfaces de réseautage social conduit à un développement langagier non linéaire et à des transitions entre différentes phases dans des domaines tels que l'aisance et l'acquisition du vocabulaire. Nous présentons des applications pratiques de cette recherche pour l'enseignement des langues, notamment dans la valorisation des pratiques informelles, et suggérons de futures orientations pour la recherche dans ce domaine. This article presents the results of a research project using blogs written by trainee language teachers to report on their informal online social networking activities in English. The respondents, who are trained in areas such as language acquisition theories, are invited to discuss how they might be learning English through these activities. The resulting corpus of blogs is analysed and the impact of these activities on learning of the target language is discussed. The theoretical framework for this study is dynamic systems theory, and it is argued that this model is particularly pertinent for the description of language learning in an informal online context. The results of the study suggest that the very large number of interactions between people, media, languages and social networking interfaces leads to non-linear language development, and phase transitions are observed in fluency and vocabulary acquisition. Suggested applications include the use of informal learning blogs as a pedagogical tool to allow learners to see their informal activities as valuable for language learning and avenues for further research are suggested.

Full-Text

comments powered by Disqus