All Title Author
Keywords Abstract


Language Learners' "Willingness to Communicate" through Livemocha.com Le "désir de communiquer" d'apprenants de langue sur Livemocha.com

DOI: 10.4000/alsic.2437

Keywords: online exchanges , social media , échanges en ligne , réseaux sociaux

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

This case study is based on an investigation into the use that a group of language learners made of Livemocha.com, a Social Networking Site through which language exchange is enabled via social media applications. The learners created profiles in the website and proceeded to interact with speakers of their target languages, reporting back on their experiences over a 10-week period. As communication between language partners can take place through several different channels, and can be asynchronous or synchronous, written or spoken, it was considered that the preferences of learners with different personality types (as indicated by responses to a Myers-Briggs Type Indicator questionnaire) might be accommodated.Several studies have suggested that the anxiety that some language learners feel when communicating in L2, especially when speaking, is reduced in online environments. Under the premise that a reduction in anxiety may lead to an increased "willingness to communicate" (MacIntyre et al., 1998), the principal objective of this project was to examine the type and frequency of online interactions that the participants engaged in with other speakers of their target languages in the Livemocha language learning community. Cette étude de cas se base sur une analyse de l'usage qu'a fait un groupe d'apprenants de langue du site de réseautage social Livemocha.com, qui permet un échange linguistique par le biais d'applications relevant des médias sociaux. Les apprenants ont créé leur profil sur le site et sont entrés en interaction avec des locuteurs de leur langue cible, tout en rendant compte de leur expérience sur une période de dix semaines. étant donné que la communication entre partenaires peut passer par différents canaux et être asynchrone ou synchrone, écrite ou orale, on a considéré que les préférences des apprenants présentant des types de personnalités différents (tels qu'indiqué par leurs réponses à un questionnaire d'indicateur de type Myers-Briggs) pouvaient être prises en compte. Plusieurs études ont suggéré que l'anxiété ressentie par certains apprenants de langue quand ils doivent communiquer en L2, en particulier à l'oral, est réduite dans des environnements d'échange en ligne. Partant du principe qu'une réduction de l'anxiété peut conduire à un "désir de communiquer" accru (MacIntyre et al., 1998), le principal objectif de ce projet était d'examiner le type et la fréquence des interactions en ligne dans lesquelles les participants s'engageaient avec d'autres locuteurs de leur langue cible dans la communauté d'apprentissage des langues de Liv

Full-Text

comments powered by Disqus