All Title Author
Keywords Abstract


Evolution des populations de Bemisia tabaci Genn. selon les variétés de tomate (Solanum lycopersicum L.) au Centre de la C te d’Ivoire

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

La mouche blanche, (Bemisia tabaci Genn.), est le vecteur de la sévère maladie de l’enroulement jaunissant des feuilles de la tomate (TYLC) qui limite considérablement sa production. Le r le que joue cette culture, en tant que réservoir de B. tabaci a été déterminé par le dénombrement des populations de l’insecte, à la Station de Recherche sur les Cultures Vivrières du Centre National de Recherche Agronomique à Bouaké, de décembre 2000 à février 2002. Cinq variétés de tomate, dont un témoin local (ABBA), deux variétés tolérantes au TYLC (CLN2116B et CLN2123A) et deux variétés sensibles (IDSA108 et IDSA109), ont été évaluées à travers six essais sans traitements phytosanitaires. Ces variétés ont toutes hébergé des adultes et des larves de B. tabaci. Le semis de juin 2001 a enregistré le plus faible effectif avec une larve et deux adultes, tandis que celui de décembre 2000 a connu plus de prolifération de B. tabaci avec six larves et six adultes. Le témoin local a enregistré le plus faible effectif de B. tabaci et le plus faible pourcentage de plants contaminés comparativement aux autres variétés et peut par conséquent être utilisé dans des travaux ultérieurs de sélection. Mots clés: Tomate, Solanum lycopersicum, enroulement jaunissant, Bemisia tabaci, mouche blanche, C te d’Ivoire.

Full-Text

comments powered by Disqus

Contact Us

service@oalib.com

QQ:3279437679

微信:OALib Journal