oalib

Publish in OALib Journal

ISSN: 2333-9721

APC: Only $99

Submit

Search Results: 1 - 10 of 202 matches for " ville "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /202
Display every page Item
Ahmad Salah Rabida, Monuments de la ville d’Aden
Hassan Ali Eissa
Chroniques Yéménites , 2000,
Abstract: On oublie souvent qu’avant les transformations parfois radicales du siècle actuel, Aden fut, à l’égal d’autres villes du Yémen, enceinte d’une solide muraille et riche de nombreux anciens édifices religieux ou civils. C’est ce patrimoine, aujourd’hui disparu ou encore présent sous forme de vestiges, que s’attache à décrire Ahmad Salah Rabida dans cet ouvrage reposant sur une bonne connaissance de la bibliographie et de la ville. L’auteur retrace ainsi l’histoire des plus vieilles mosquées de ...
Une archéologie responsable
Christian Sapin
Bulletin du Centre d’études Médiévales d’Auxerre , 2010,
Abstract: à la suite de plusieurs découvertes en milieu urbain, ces vingt dernières années, de nouveaux sites religieux connus par les sources, comme celui de Luxeuil ou ignorés de celles-ci comme la basilique funéraire de la Rue Maraval à Marseille, nous avons souhaité avec Sébastien Bully, réfléchir à partir d’études de cas, sur les choix qui ont pu être faits ou qui peuvent être faits pour conserver in situ des témoignages souvent rares si ce n’est exceptionnels. Nous sommes loin de l’époque où l’a...
La population de l'Iran en 1986, entre les conflits irakien et afghan
Bernard HOURCADE,Mahmoud TALEGHANI
Mappemonde , 1988,
Abstract: Entre 1976 et 1986, l'Iran a gagné 16 millions d'habitants, en raison d'un taux de croissance démographique élevé. Des faits nouveaux apparaissent: l'apport des réfugiés afghans, la croissance périphérique accélérée des villes sur le modèle de Téhéran, une alphabétisation en progrès. Enfin, pour la première fois, la population urbaine dépasse la population rurale.
L'imp t dans la ville. de la rue aux quartiers nantais (1972-1980)
Danielle RAPETTI
Mappemonde , 1989,
Abstract: Une série d'indices fiscaux, établis à partir des registres de publicité de l'imposition sur le revenu des personnes privées, permet de dresser une géographie fiscale très fine en milieu urbain. Aisément modulable dans l'espace et le temps, la source offre toute possibilité de comparaison avec d'autres indicateurs sociaux ou économiques exploités à diverses échelles. Ses cartographies successives révèlent une certaine dynamique sociale au sein de la ville.
La ZPIU est morte, vive le ZAU
Roger BRUNET
Mappemonde , 1997,
Abstract: En vue de définir l'urbanisation de la France, l'INSEE propose une réagrégation des communes en p les urbains, aires urbaines et espaces urbains. Définitions et résultats principaux sont commentés. L'aire urbaine est sans doute le niveau le plus significatif en géographie.
Temps sociaux et temporalités urbaines dans la politique de la ville
Monique Haicault
Interventions économiques , 2003,
Abstract: à partir d’une réflexion sur les transformations accélérées du temps social industriel au sein des sociétés occidentales, on est amené à considérer comment de nouvelles qualités de temps débordant le cadre du travail, fa onnent les espaces et les territoires et conduisent les politiques des villes à les prendre en compte pour améliorer la vie quotidienne des citoyens des deux sexes.
Tournus, le castrum, l’abbaye, la ville, xie-xive siècles et prémices. Analyse archéologique d’un développement monastique et urbain
Benjamin Saint-Jean?Vitus
Bulletin du Centre d’études Médiévales d’Auxerre , 2006, DOI: 10.4000/cem.852
Abstract: Le site de Tournus (Sa ne-et-Loire), étiré le long de la Sa ne, présente un exemple remarquable d’étagement topographique de vestiges antiques et médiévaux, sur 1200 m à peu près.Au sud, l’emprise du castrum antique se lit encore très bien dans le plan parcellaire : il s’agit initialement d’une petite agglomération fortifiée du bord de Sa ne, traversée par la via Agrippa reliant Lyon à Chalon en suivant la rivière (le tracé de la voie se trouve à l’origine de la grand-rue du centre ville actu...
à l’heure de la deuxième mondialisation, une ville mondiale est-elle forcément une ville globale ?
Cynthia Ghorra-Gobin
Confins , 2009, DOI: 10.4000/confins.5726
Abstract: La globalisation de l’économie, également qualifiée de nouvelle étape du capitalisme , a sensiblement modifié la géographie économique, à l’échelle mondiale, au cours de ces trois dernières décennies. Les chercheurs anglo-américains furent parmi les premiers à analyser l’impact de l’économie globale principalement dans les villes anglo-américaines et à identifier le r le de commandement de certaines d’entre elles. Ils utilisent ainsi de manière indifférente les expressions de world city et global city . Cet article, fondé sur une perspective historique, part du principe qu’il est nécessaire d’établir une distinction entre les deux. Se qualifie de ville globale toute ville a priori bien positionnée dans les flux globaux (information, finance et connaissances) alors qu’une ville mondiale fait référence à sa contribution à l’histoire de l’humanité. Cette contribution se lit au travers de son patrimoine historique, de l’influence culturelle, de la mémoire sociale véhiculée ainsi que sa capacité à attirer des visiteurs venus du reste du monde. The globalization of the economy of the last three decades understood as a new phase of the capitalist system has seriously reshaped the geography of the economic production at the world scale. Anglo-American researchers were among the first to analyze the impacts of this global economy mainly (Anglo-American cities) and to identify the role of command (of some of them). They indifferently used the two following expressions “world city” and “global city” to stress the new hierarchy of cities, beyond their demographic weight. This article based on the inclusion of a historical perspective argues in favour of a distinction between these two expressions. A “global city” refers to the city integrated in global flows of capital, information and knowledge while a “world city” should refer to the contribution of any given city to the world history. Its contribution could be measured in terms of legacy, culture influence, social memory and, its capacity of attracting visitors from the rest of the world. A globaliza o da economia, igualmente qualificada de “nova etapa do capitalismo” modificou sensivelmente a geografia econ mica, na escala mundial, ao longo das três últimas décadas. Os pesquisadores anglo-americanos se colocaram entre os primeiros a analisar o impacto da economia global principalmente no seio das cidades anglo-americanas e a identificar o papel de comando de algumas entre elas. Eles utilizam de maneira indiferente as express es “cidade mundial” e “cidade global”. Esse artigo, baseado
"Shopping" à la fran?aise: approvisionnement alimentaire et sociabilité
Chevalier, Sophie;
Horizontes Antropológicos , 2007, DOI: 10.1590/S0104-71832007000200004
Abstract: l'auteur décrit les pratiques d'approvisionnement alimentaire des habitants de trois villes fran?aises, paris, lyon et besan?on, en les contrastant avec des banlieusards. elle montre que ces citadins des centres villes fréquentent les commerces alimentaires de proximité l'analyse de ces pratiques révèlent que c'est la dimension sociale qui est la plus importante à examiner pour comprendre ces pratiques d'approvisionnement, en lien avec la sociabilité de quartier. c'est la possibilité de créer des liens personnalisés entre commer?ant et client, et "d'être un client reconnu comme habitant d'un quartier". les commerces "font" la vie de quartier pour la plupart des interlocuteurs des centres villes étudiés. il existe donc à la fois une sociabilité et une socialisation autour de l'activité d'approvisionnement: "faire ses courses" crée du lien social.
Faire la ville suburbaine : le projet Sénart
Emeric Lambert
Articulo : Journal of Urban Research , 2009,
Abstract: En 1965 sont lancés en périphérie de Paris cinq projets de villes nouvelles dont Melun-Sénart est la cadette. La ville se voit refuser la création d’un centre-ville jusqu’en 1985. En 1986, Melun-Sénart devenu Sénart lance un concours d’idées pour se créer un centre. Les projets lauréats ne seront pas réalisés. L’aménageur de la ville propose un nouveau projet : le Carré Sénart. Ce carré de 1,4 km de c té est destiné à devenir un centre-ville. Il est subdivisé par une trame orthogonale dans laquelle s’insère notamment un nouveau centre commercial. Il accueille environ 10 millions de visiteurs par an et devient l’espace commun de la ville. Je propose de reconstruire la genèse du projet pour comprendre comment un projet de ville lancé par l’état a aujourd’hui un centre commercial pour centre-ville.
Page 1 /202
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.