oalib
Search Results: 1 - 10 of 100 matches for " "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /100
Display every page Item
La construction de l′éthique de l′entreprise o éthique des affaires Seconde Partie. Les formes à partir de l′adoption de l′économie  [cached]
Ricardo Cuevas
Contaduría y administración , 2005,
Abstract: Dans cet article nous montrons la fa on dont l′éthique de l′entreprise se construite à partir de l′adoption de la science de l′économie et la gestion. Cela est à l′origine des formes : l′entrepreneur indispensable, le dogme fondamentale de l′éthique de l′entreprise : les valeurs morales sont la clé de la réussite. Notre article suivant sera consacré aux formes proprement dites. Rappelons que l′analyse de ces formes dévoile le contenu idelogique de l′éthique de l′entreprise et les contradictions dans la construction de l′éthique de l′entreprise à la fran aise. De plus rappelons que c′est la méthode de l′économie politique de Marx la guide de notre recherche et son exposé.
L’entreprise de Giotto  [cached]
Daphné de Luca
CeROArt : Conservation, Exposition, Restauration d'Objets d'Art , 2011,
Abstract: The comparative study of several big wooden crosses painted by Giotto allowed to deepen the work organization in the Middle Ages’ workshop. This analysis found several analogies of execution between the works, by demonstrating that the production of these masterpieces was subordinated to certain codified rules, pre-established by the workshop’s master, a really skilful business manager of the Middle Ages. L’étude comparative des grandes croix de bois peintes par Giotto a permis d’approfondir l’organisation du travail dans l’atelier du Moyen-age. Cette analyse a relevé de nombreuses analogies d’exécution entre les uvres, en démontrant que la production de ces chefs-d’ uvre était subordonnée à certaines règles codifiées et préétablies par le ma tre d’atelier, habile chef d’entreprise du Moyen -age.
Normes internationales de justice et globalisation de l'ethique  [PDF]
Audard, Cathérine
Veritas , 2005,
Abstract: O artigo procura mostrar que sem uma comunidade civil democratizante de justifica o, em lugar do atual sistema internacional, as normas da justi a global n o passam de uma fic o, uma mera express o do imperialismo cultural e político, um instrumento de controle e domina o dos povos em escala mundial, segundo um modelo colonizador ampliado que torna as declara es dos direitos humanos inoperantes. The article seeks to show that without a civil, democratizing community of justification, replacing the current international system, the norms of global justice remain a fiction, a mere expression of cultural and political imperialism, an instrument of control and domination of the peoples worldwide, according to an enlarged colonizing model which render the declarations of human rights inoperative.
Une démarche Knowledge Management, de la stratégie au Système d’Information de l’entreprise
Dr Djilali BENMAHAMED,Pr Jean-Louis ERMINE
Communications of the IBIMA , 2009,
Abstract: Cette contribution présente des travaux sur l’exploitation des techniques d’ingénierie des connaissances en vue de l’élaboration d’une démarche pour le transfert des savoir-faire métiers au sein de l’Entreprise. Ce transfert se base sur la conception des dispositifs de partage et d’apprentissage à partir des connaissances bien identifiées. L’accent a été mis sur les aspects alignement stratégique et criticité des domaines de connaissances sur lesquels des efforts doivent être fournis en termes de capitalisation, de partage, d’apprentissage et de transfert. Ces travaux ont eu lieu dans le cadre d’un projet pilote dont nous présentons, ici, le retour d’expérience.
Jean-Philippe Luis, L’ivresse de la fortune. A.M. Aguado, un génie des affaires  [cached]
Claude Morange
Cahiers de Civilisation Espagnole Contemporaine , 2011,
Abstract: Desde la vieja biografía de Cortines y Murube (Un Sevillano en París, 1918), y con la excepción del reciente libro de Armando Rubén Puente (Alejandro Aguado, militar, banquero, mecenas, Madrid, 2007), que todavía no he podido ver, nadie se había interesado por Alejandro María Aguado, personaje ilustre y desconocido a la vez, a pesar de la importancia que tuvo, durante cerca de tres decenios, en la historia de las relaciones entre Espa a y Francia. Con este libro, viene a subsanar esta laguna J. P. Luis, buen conocedor de la ominosa década , como demostró ya en su tesis doctoral, L’Utopie réactionnaire. Aguado nació en el seno de una familia navarra, algunos de cuyos miembros se trasladaron a Andalucía para dedicarse al comercio, gracias al cual consiguieron enriquecerse, fundar un mayorazgo y comprar un título de nobleza, pasando luego a integrarse en la oligarquía sevillana. Como solía pasar con los segundones, se le destinó al Ejército. En 1800, entró de cadete en un regimiento, con el cual pasó varios a os en Ceuta. Al producirse la invasión napoleónica, sirvió en el campo patriótico, hasta que, ocupada Sevilla, no vio más salida que aceptar la colaboración con el ocupante. Se pasó a las filas del ejército de José Bonaparte, llegando a coronel y, sobre todo, edecán del mariscal Soult, al que acompa ó en sus campa as.En 1813, no tuvo más remedio que huir a Francia, donde al poco tiempo abandonó la carrera militar. La fractura que significó la Guerra de la Independencia fue para él definitiva. En 1815 ya, solicitó la nacionalidad francesa, se al de una voluntad de cortar definitivamente los lazos con su patria. Creó en París un comercio de importación de vinos y frutos andaluces, y empezó a especular. Lo decisivo fue la rapidez con que supo aprovechar la coyuntura financiera dificilísima por la que estaba pasando la monarquía espa ola. De 1824 a 1832, su nombre se encuentra vinculado a la negociación en París de empréstitos destinados a salvar al gobierno de Madrid de la bancarrota. Ese papel de banquero de Espa a en París le proporcionó oportunidades para hacer toda clase de especulaciones, con las que consiguió en poco tiempo pasar a ser uno de los hombres más ricos de Francia. Esta rapidísma ascensión fue facilitada, en términos generales, por la catastrófica situación de la Hacienda espa ola, el papel de Francia en Espa a después de la invasión de 1823 y el dinamismo del capitalismo bancario en París. Pero nada hubiera sido posible sin las dotes personales de Aguado. Oportunista audaz, iba siempre con rapidez a lo suyo: ganar todo el dinero posi
Inclusive business for sustainable livelihoods L'entreprise au service du développement social Negocios inclusivos para medios de vida sostenibles  [cached]
Virginie Bonnell,Filippo Veglio
Field Actions Science Reports , 2011,
Abstract: What are the links between business and development? And what is the business role and opportunity in addressing sustainability challenges of developing countries and emerging economies? As an engine of growth and development, and to underpin its license to innovate, operate and grow, business has a critical role to play in accelerating progress towards development.Companies can most notably develop inclusive business ventures, that is, sustainable business solutions that expand access to goods, services, and livelihood opportunities for low-income communities in commercially viable ways. The notion of inclusive business calls for additional focus and innovation in the way companies do business. It involves creating new forms of employment, new markets, and affordable products and services. This spurs economic growth and encourages entrepreneurship.This article highlights the concept of inclusive business in the current global context, provides a few examples of its application in practice, highlights the foundations for its success, and briefly presents an interactive tool, the “Inclusive Business Challenge”. The latter, designed by the World Business Council for Sustainable Development, aims at helping companies and stakeholders identify and implement inclusive business in practice. Quels sont les liens entre l'entreprise et le développement ? Et quels sont les r les et opportunités des entreprises face aux enjeux du développement durable des pays en voie de développement et des économies émergentes ? En tant que moteur de croissance et de développement, et pour soutenir sa capacité à innover, fonctionner et se développer, l'entreprise a un r le essentiel à jouer dans l'accélération des progrès en matière de développement.Les sociétés peuvent en particulier mettre en place des entreprises "inclusives" (inclusive business) qui étendront de fa on commercialement viable l'accès aux biens, aux services et aux moyens de subsistance pour les communautés à bas niveaux de revenus. La notion d'entreprise "inclusive" implique pour les sociétés de se montrer plus innovantes et de retravailler sur leur business plans. Elle implique de créer de nouveaux types d'emplois, de nouveaux marchés et des produits et services financièrement accessibles. Cette approche stimule la croissance économique et encourage l'entrepreneuriat.Cet article explique le concept d'inclusive business dans le contexte mondial actuel, en présentant quelques exemples pratiques de son application, et souligne les différentes conditions nécessaires à la réussite des projets qui s'en inspirent. L
L’entreprise archivistique de Jean de Cirey, abbé de C teaux (1476-1501). Le dossier documentaire de la seigneurie de Villars en C te-d’Or  [cached]
Coraline Rey
Bulletin du Centre d’études Médiévales d’Auxerre , 2010, DOI: 10.4000/cem.11638
Abstract: L'abbé Jean de Cirey (1476-1501) a réalisé un ambitieux projet archivistique, notamment en faisant trier et classer les chartes, et en assurant leur préservation par la rédaction de cartulaires. De cette entreprise, les Archives départementales de C te-d’Or conservent aujourd’hui neuf grands registres de parchemin (320/325 x 240/250 mm) appelés cartulaires de Jean de Cirey , formant un cartulaire général de l’abbaye de C teaux. Ce service d’archives possède aussi quinze cartulaires cisterc...
La nouvelle éthique du travail au service de l’entreprise de soi ?
Dominique Méda
SociologieS , 2011,
Abstract: L’ouvrage de Daniel Mercure et Mircea Vultur constitue de mon point de vue un apport majeur aux débats actuellement en cours en sociologie – mais aussi dans d’autres disciplines – sur la valeur-travail et les évolutions de celle-ci. Il fera date au sens où – à supposer que la sociologie d’un objet, d’un thème ou d’un champ soit semblable à l’édification d’un batiment – il permet, à un moment donné de l’accumulation du savoir, d’atteindre à partir d’un point de vue stabilisé une vision pan...
LES COMPETENCES LANGAGIERES – SUGGESTION POUR UNE ADAPTATION STRATEGIQUE DANS LE MANAGEMENT DE L'ENTREPRISE  [PDF]
Constantin Felicia
Annals of the University of Oradea : Economic Science , 2010,
Abstract: La dynamique de la société actuelle privilégie la libre circulation des personnes et de l'information. L'Europe, sans les frontières physiques qui séparaient autrefois les peuples, fournit le sentiment naturel d'un espace global, aujourd'hui violemment frappé par la crise économique. Dans le contexte des réductions des budgets, les entreprises doivent se redresser par l'implémentation de stratégies compétitives. Le modèle de la roue compétitive de Marc Ingham permet d'envisager les ressources humaines et leurs compétences linguistiques comme une valeur ajoutée, facteur stratégique révélateur de différences. La formation langagière étant cependant dispendieuse, nous suggérons une solution équilibrée et économique: la formation aux compétences partielles en langues étrangères par l'intercompréhension linguistique.
L’économie de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) :éléments de méthode institutionnaliste The economics of the corporate social responsibility (CSR):methododological tools for an institutionalist analysis  [cached]
Jean-Pierre Chanteau
Revue de la Régulation : Capitalisme, Institutions, Pouvoirs , 2011,
Abstract: La responsabilité sociétale des entreprises (rse) incorpore une dimension politique et morale qui ne peut se réduire à la performance sociétale – dont traite habituellement l’économie de la rse – mais qui l’impacte : l’analyse de cette dimension est donc indispensable à l’analyse économique. Cet article propose des éléments méthodologiques pour endogénéiser ce facteur institutionnel dans l’analyse. Une première partie présente le cadre d’analyse des dispositifs symboliques d’une norme de qualité visant à objectiver ses caractéristiques, attester la conformité à cette qualité et la valoriser à un niveau satisfaisant aux conditions du marché. La difficulté est que cette qualité – typique de biens de réputation – porte sur des propriétés de l’organisation productive et du produit qui ne peuvent être confirmées par leur valeur d’usage. La seconde partie montre que i) les conditions institutionnelles sur l’identité, la conformité et la rentabilité nécessaires ne sont pas encore réunies pour assurer la diffusion de la qualité rse par une voie non réglementaire ; et que ii) deux types de conceptions managériales et politiques de la rse divergent quant à la traduction de la rse au niveau opérationnel et de la structure du gouvernement de l’entreprise. The corporate social responsibility (CSR) integrates both political and moral dimensions which exceed the social performance of the firm –that is the usual topic of the economics of the CSR– but impacts it so this dimensions must be addressed by the economic analysis. This paper provides some methodological tools to do so. The first part presents the analysis framework of symbolic quality signals that aim at characterizing the criteria of a quality, proving compliance and making it competitive. Besides there is a particular difficulty while this quality –typical of credential goods– refers to some properties of productive organizations or products that cannot be checked by using them. The second part shows that: a) the current CSR-quality signals do not fit the required institutional conditions of identity, compliance and profitability so they cannot set the CSR prosocial behavior as a widespread though non legal norm; b) a managerial-type CSR and a political-type CSR are trying for two very different ways of operating business and governing firms.
Page 1 /100
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.