oalib
Search Results: 1 - 10 of 100 matches for " "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /100
Display every page Item
Les recompositions territoriales de l’action publique à l’aune de la proximité  [cached]
Catherine Carré,Eleni Chouli,José Frédéric Deroubaix
Développement Durable et Territoires , 2010,
Abstract: La gestion de l’assainissement urbain est aujourd’hui un champ d’analyse privilégié du r le de la proximité dans les recompositions territoriales. Depuis les années 1970, les collectivités territoriales ne peuvent plus compter sur leurs seuls réseaux techniques pour assurer la préservation et la valorisation de leur ressource en eau. Des solutions (re)territorialisées progressent. Fondées sur la notion de contr le à la source, ces solutions se sont traduites par l’expérimentation et la relative généralisation de techniques alternatives aux réseaux dans de nombreuses villes nord-américaines et européennes. Il existe, dans ces cas, une volonté d’inverser les logiques traditionnelles, de passer d’une compétence essentiellement technique, développée et mise en uvre au sein d’un service sectorisé fonctionnant de manière technocratique, à des savoir-faire non seulement techniques mais aussi organisationnels, impliquant un fonctionnement transversal des services urbains, dans le cadre d’un projet territorial partagé. La proximité est d’abord utilisée ici comme catégorie d’analyse de ces transformations, puis comme principe d’évaluation de ces nouvelles pratiques d’assainissement et enfin comme facteur de généralisation du contr le à la source. Si la gestion décentralisée de l’assainissement suscite des formes d’action publique originales, elle continue de buter sur des segmentations institutionnelles et professionnelles. L’existence de techniques plus ou moins standardisées ne suffit pas à construire un référentiel de politiques d’assainissement pluvial qui s’impose aux acteurs de la ville et la réussite d’un projet dépend au final de l’engagement du ma tre d’ouvrage. Pourtant, un nombre croissant de réseaux de chercheurs et de praticiens de l’assainissement contribuent à construire des cultures locales privilégiant une hydrologie urbaine centrée sur le contr le à la source. Urban drainage is nowadays a good example in order to consider the issue of proximity in environmental and local development public policies. Usual drainage systems have proved to be not sufficient and excessively expensive. More and more alternative solutions are experimented and implemented in Northern American and European cities. These experiences are based on source control and sustainable urban drainage solutions (SUDS). SUDS require many changes, not only in the institutions taking part in urban drainage policy, but more generally in organisations involved in the construction of the city. Source control implies a switch from a sector-related and technical management to a contextual
Territoires institutionnels et vécus de la participation en Europe. La démocratie en questions à travers trois expériences (Berlin, Reggio Emilia, et Saint-Denis)  [cached]
élise Roche
Atelier du Centre de Recherches Historiques , 2011, DOI: 10.4000/acrh.4079
Abstract: Composition du juryMarie-Vic Ozouf-Marignier, Directrice de la thèse, Directrice d'étude, GGH-TERRES, EHESSYves Chalas, Professeur, PACTE-TerritoiresCatherine Neveu, Directrice de recherche, IIAC-LAIOSYves Sintomer, Professeur, CSU, IRESCODominique Rivière, Professeur, Géographie-CitésThèse soutenue le 11 décembre 2010Thèse téléchargeable à l’adresse : http://i.ville.gouv.fr/reference/6630/territoires-institutionnels-et-vecus-de-la-participation-en-europe-la-democratie-en-questionsResuméCette...
Recompositions territoriales et gouvernance des régions de montagne
Gilles Rudaz
Revue de Géographie Alpine , 2009, DOI: 10.4000/rga.856
Abstract: La revendication d’une spécificité montagnarde est au c ur de nombreuses actions collectives contemporaines. Ce processus de distinction d’un territoire redéfinit le statut de la montagne, reformule les problématiques et les contenus des projets territoriaux, redéfinit les acteurs et les relations qu’ils entretiennent. L’ensemble de ces recompositions a des implications sur la gouvernance des territoires. L’article, qui discute des positions des acteurs et de la légitimation des entités montagnardes, ne porte pas sur une étude de cas particulière mais recourt à des exemples pris dans diverses régions de montagne du monde pour illustrer les processus en cours. The claim of a mountain specificity is at the heart of a number of contemporary collective actions. This process of territorial distinction redefines the status of mountains, reformulates the content of territorial projects, and redefines the actors and the relations they foster. This set of recompositions has implications on the governance of territories. The article, which discusses the actors’ positions and the legitimization of mountain entities, does not examine a particular case study but refers to a variety of examples taken in various areas of mountain of the world to illustrate the processes in progress.
Les mondes urbains du tourisme.
Rémy Knafou,Philippe Violier
EspacesTemps.net , 2005,
Abstract: Les relations entre la ville et le tourisme constituent un enjeu d’importance aussi bien pour les espaces urbains que pour le phénomène touristique. Cependant, elles font rarement l’objet d’une étude en tant que telles et sont davantage analysées comme composante secondaire de l’une ou l’autre réalité ( cf. le tourisme urbain ), et ce d’autant plus que le tourisme n’accède que progressivement au statut d’objet digne d’intérêt académique. Ce constat nous a ...
Territoires d’interface et p les de compétitivité : quels liens dans un contexte de compétitivité internationale ?  [cached]
Toure A.
SHS Web of Conferences , 2012, DOI: 10.1051/shsconf/20120302002
Abstract: Les espaces géographiques sont caractérisés par des éléments interdépendants les uns des autres de faccon à créer une harmonie d’ensemble sans laquelle aucun équilibre n’est possible. Partant de cette idée, il existe plusieurs zones aux interfaces différentes : milieux naturels, urbains et péri – urbains. Ce que je cherche à démonter dans cette intervention, c’est de mettre en valeur les territoires d’interface urbains à partir d’une analyse basée sur la politique des p les de compétitivité. En s’appuyant sur l’Ile-de-France, on voit cohabiter des zones de fortes concentrations économiques à Paris, des secteurs marqués par l’innovation technologique autour du plateau de Saclay dans l’Essonne ; des zones péri- urbaines dans la Seine et Marne. Les p les de compétitivité franciliens renforcent le concept d’interface en ce sens où ils mettent en évidence d’une part, les ressources économiques, humaines et scientifiques au servir du développement local des territoires et d’autre part, la connexion de plusieurs disciplines scientifiques dans l’élaboration des projets de R&D. C’est pourquoi, je tenterai d’expliquer comment les p les de compétitivité peuvent-ils valoriser ces territoires d’interface ? Et dans quelle mesure les différents domaines de la recherche scientifique mettront – ils leur compétence au service du concept d’interface ?
Bhérer Laurence, Collin Jean-Pierre, Kerrouche éric, Palard Jacques, Dir., Jeux d’échelle et transformation de l’état : le gouvernement des territoires au Qué-bec et en France  [cached]
Fabienne Leloup
Recherches Sociologiques et Anthropologiques , 2011,
Abstract: L’ouvrage s’est élaboré en prolongement d’un colloque international tenu à Bor-deaux en 2004, intitulé “Les transformations territoriales au Québec et en France”. D’emblée il est précisé que les articles rassemblés ont comme point commun de traiter des effets induits sur les configurations sociales, économiques et institutionnelles des recompositions territoriales, en d’autres mots le changement d’échelle du politique, en se basant sur des expériences récemment vécues au Québec et en France. ...
Territoires des exploitations et finages: mutations lorraines
Mathieu Capitaine,Marc Beno?t
Mappemonde , 2001,
Abstract: Le lien qui associait traditionnellement en Lorraine territoires d'exploitations et finages a beaucoup évolué. L'analyse chorématique permet de représenter et de comprendre ces évolutions, en mettant en évidence les logiques d'exploitation et la transformation des organisations spatiales.
Identités et territoires : des rapports accentués en milieu urbain ?  [cached]
Guy Di Méo
Métropoles , 2007,
Abstract: Phénomène social, presque toujours pluriel, les identités, individuelles ou collectives, se déclinent selon un continuum : du sujet humain aux territoires de la ville. La plupart des identités affichent une composante géographique, une spatialité qui les renforce et les rend plus prégnantes. Elles s’expriment donc, souvent, par ces médiations du social et du spatial que forment les lieux, les territoires, les paysages…Ceux de la ville s’avèrent particulièrement aptes à jouer ce r le, parce qu’ils s’imprègnent d’un sens social très puissant tenant à la forte densité humaine et mémorielle de ces espaces. En retour, les identités contribuent activement à toutes les constructions sociales d’espaces et de dispositifs urbains, réels ou sensibles. Les formes spatiales des identités, les dimensions identitaires des espaces s’interpénètrent selon une dialectique subtile. Elles se manifestent dans les représentations sociales par le truchement de schèmes symboliques qui associent objets, lieux, uvres, personnages et événements patrimoniaux. Si l’identité constitue une construction sociale de caractère idéologique et culturel, elle reste une structure fondamentale de l’humain et s’avère un outil politique de premier ordre. Individual or collective identities are social phenomena, mostly plural. From human subject to territory, they form a continuum. Most of them display a geographical component, a spatiality reinforcing and underlining them. Therefore, hey often appear through socio-spatial mediations, such as places, territories, landscapes…These of cities are particularly full of sens. In return, the identities actively contribute to those social constructions of spaces and geographical devices, either real or perceptible. Spatial forms of identity, identity dimensions of spaces interact according to a subtle dialectic. They appear in social representations by the means of symbolic schemes associating objects, places, works of art, characters and patrimonial events. As a social construction, identity has an undeniable ideological and cultural dimension ; but it is also a fundamental structure of the human element and a very important political tool.
La création d’un réseau de villes : circulations, pouvoirs et territoires  [cached]
Maxime Huré
Métropoles , 2009,
Abstract: Cet article vise à questionner les effets d’un réseau de villes sur les politiques publiques urbaines à travers la naissance et l’évolution du Club des Villes Cyclables. Autrement dit, il s’agit d’ouvrir la boite noire d’un réseau de villes en analysant sa genèse, sa structure, ses enjeux, son activité, afin de mettre en lumière sa capacité à transformer les cadres de l’action publique urbaine. La description historique et institutionnelle du réseau montre l’importance des circulations dans chaque phase de développement du Club, à la fois à l’intérieur du réseau et sur les territoires urbains. Dans un premier temps, on observe ces circulations dès la genèse du réseau, à une période où le Club des Villes Cyclables souhaite constituer un lobby national du vélo urbain. Dans un deuxième temps, les circulations vont s’orienter vers l’échelle urbaine, à travers l’avènement d’un pouvoir d’agglomération technique et politique. Enfin, le réseau et ses circulations constituent, de plus en plus, un enjeu pour les territoires et les politiques publiques urbaines. What impact a cities network can have on urban public policies ? This article purpose is to enlighten this question through the birth, and evolution, of the Club des Villes Cyclables (Biking Cities Club). In other words to open the black box of a cities network and analyse its genesis, its structure, its stakes, its activity, and eventually show its ability to transform the framework of public urban policies. The historical and institutional description of the network underlines the importance of circulations in each stage of development of the Club, at once within the network and in the urban areas. These circulations can be observed from the genesis of the network, when the Club was willing to constitute a national lobby of urban biking. Later on, circulations will turn onto the urban scale, through the advent of a technical and political urban authority. Now, it appears that the network and its circulations constitute, more and more, a stake for the territories administration and the urban public policy.
Les dimensions de la sociologie économique de la finance : Perspective critique, transformations institutionnelles et facteurs collectifs  [cached]
Frédéric Hanin
Interventions économiques , 2006,
Abstract: Ce texte présente deux lectures des caractéristiques institutionnelles du capitalisme financier à travers l’étude des travaux de J. M. Keynes avant la crise de 1929 et les recherches de D. Mackenzie sur la conceptualisation et l’utilisation des produits dérivés aux états-Unis après la seconde guerre mondiale. Trois dimensions de leur travail seront mises en exergue : une critique d’une vision orthodoxe de la finance qui considère les marchés financiers comme un mécanisme efficace et transparent d’allocations des ressources ; une analyse des transformations institutionnelles de la sphère financière ; une explication de l’instabilité des marchés financiers centrée sur le r le des facteurs collectifs. Les travaux de Keynes et de Mackenzie contribuent ainsi à mettre en lumière la nature sociale et politique des mécanismes qui sous-tendent le processus actuel de financiarisation des relations économiques. This text presents two readings of the institutional characteristics of financial capitalism through the works of J. M. Keynes before the crisis of 1929 and the research of D. Mackenzie on the conceptualization and the use of the derivative products in the United States after the Second World War. Three dimensions of their work will be put forward: a criticism of the orthodox vision of finance which regards the financial markets as effective and transparent mechanisms of allowance; an analysis of the institutional transformations of the financial sphere and an explanation of the instability of the financial markets centered on the role of collective factors. Work of Keynes and Mackenzie thus contributes to clarify the social and political nature of the mechanisms which underlie the current process of financiarisation of economic relations.
Page 1 /100
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.