oalib
Search Results: 1 - 10 of 100 matches for " "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /100
Display every page Item
Gestion des externalités environnementales dans le bassin minier du Nord – Pas de Calais : une approche en termes de proximité  [cached]
Gwéna?l Letombe,Bertrand Zuindeau
Développement Durable et Territoires , 2006,
Abstract: Cet article a pour objet l’application des catégories conceptuelles de la proximité à la problématique de gestion des externalités environnementales. Le cas d’étude est celui d’une zone d’ancienne industrialisation en reconversion – le bassin minier du Nord – Pas de Calais – soumise à un passif environnemental spécifique. Nous tentons de montrer que l’incertitude inhérente aux externalités induit, en premier lieu, une certaine faiblesse des proximités organisées, puis la construction de formes de proximités particulières, passant par des dispositifs régulatoires innovants. Le contenu de ces proximités, leur efficacité, leur lien avec la dynamique économique territoriale, sont analysés successivement. Managing the environmental externalities of the Nord – Pas de Calais coal field : a tentative approach in terms of proximity. The purpose of this article is to explore how the conceptual categories used in the proximity approach can be applied to such issues as the management of environmental externalities. The case study is the Nord – Pas de Calais coal field, a formerly industrial area. Consequently, we focus on the specific environmental damages in this area which is currently undergoing reconversion. The aim of this paper is to show that the uncertainty which is inherent to externalities induces some degree of weakness on the part of “organised proximities” at first, then the setting-up of specific forms of proximity via innovative regulatory tools. The contents of those proximities, their efficiency and their relevance to the local economic dynamics will be analysed successively.
Le front oriental de Lille  [cached]
étienne Poncelet
In Situ : Revue de Patrimoines , 2011, DOI: 10.4000/insitu.197
Abstract: De la porte d’eau de la Basse De le jusqu’au fort Saint-Sauveur, le front oriental de Lille, fortifié à l’époque espagnole, glisse ses courtines dans les entrelacs du périphérique et des gares. L’enjeu urbain actuel consiste à s’appuyer sur ces murs historiques pour passer malgré tout à travers cet écheveau urbain et retisser les fils de la continuité des promenades au c ur de la ville. Moins connus que le front occidental de la reine des citadelles, ces anciens espaces militaires sont une chance pour l’urbanisme de demain dont les opérations en cours de la Porte de Gand et de la Basse De le témoignent déjà. The east wall, at Lille, fortified during the period of Spanish occupation, extends from the Porte d'Eau de la Basse-De le to the Saint-Sauveur fort. Its curtain walls emerge today in a landscape of ring roads and railway territories. The issue today is to profit from these historic walls in order to make some sense of the urban chaos and to reinstate some urban continuity in the city-centre walkways. Although they are not as well known as the western wall of this major fortified city, these former military properties are an exciting opportunity for tomorrow's town-planners, as the operations already underway at the Porte de Gand et de la Basse De le suggest.
L'évolution du système urbain et la formation de l'espace en Equateur
Deler, Jean-Paul
Bulletin de l'Institut Francais d'études Andines , 1976,
Abstract: Dans les réglons qui constituent,aujourd'hui, la République de l'Equateur, le processus d'urbanisation est apparu sur la c te pacifique, avec les premières formes d'organisation politique régionale,dès le premier millénaire après J-C. Au XlVème siècle, la conquête des hautes terres par les armées incaiques se heurta à une résistance importante des populations locales, ce qui conduisit I'administration impériale à doter le couloir interandin d'un réseau de centres d'une densité relative remarquable et présentant l'ébauche d'une hiérarchie. Au XVème siècle, les conquérants espagnols, après l'éphémère floraison des fondations urbaines, liées à l'exploitation de l'or, sur le versant oriental des Andes, s'organisèrent solidement dans les bassins infra-montagnards. La présence d'une abondante main d' uvre indigène et le r le assigné à l'Audience de Quito de fournir le p le minier du Potosi en produits agricoles et textiles, attirèrent de nombreux Espagnols. Reprenant et amplifiant le réseau hérité de la période inca que, la colonisation espagnole mit en place un système de centres administratifs, dont la hiérarchie n'a pas connu de grands bouleversements du XVIème siècle à nos jours. Mais quel que fut leur rang dans la hiérarchie administrative, les villes andines, assises de la minorité conquérante, exploitant la population rurale indigène, fonctionnèrent fondamentalement comme lieux de convergence de tous les canaux d'accumulation du capital. Sur la c te se développa un réseau beaucoup plus sommaire, moins destiné à contr ler des régions, provisoirement négligées parce que faiblement peuplées, qu'à assurer la connexion indispensable entre l'espace productif des hautes terres et le reste de l'empire. En las regiones que constituyen, hoy, la República del Ecuador, el proceso de urbanización apareció en la costa del Pacífico, con las primeras formas de organización política regional, desde el primer milenio después de J.C. En el siglo XIV, la conquista de las tierras altas por los ejércitos incaicos tropezó con una resistencia importante de las poblaciones locales, lo que llevó a la administración imperial a dotar el pasillo interandino de una red de centros, de una densidad relativa notable y presentando el esbozo de una jerarquía. En el siglo XV, los conquistadores espa oles, después de la efímera creación de las fundaciones urbanas, ligadas a la explotación del oro, sobre la vertiente oriental de los Andes, se organizaron sólidamente en las cuencas intramonta osas. La presencia de una abundante mano de obra indígena y el papel asignado a la Audiencia de Quit
Le choix du petit  [cached]
Variations : Revue Internationale de Théorie Critique , 2012,
Abstract: Le choix du petit , titre-phare de ce numéro, est venu de la lecture de la postface de Minima Moralia (Payot) écrite par Miguel Abensour. Cet éditorial, lui, a surgi du désir de rendre encore une fois visible le travail d’une revue telle que Variations.Ce travail se signale par une action de concert. Ensemble, nous avons écrit et pensé sur cette question du petit pour vous, lectrices et lecteurs.à chacun-e des auteurs, nous avons demandé une phrase pour illustrer ce que le choix du petit...
Le signifié du regard
Corina-Amelia Georgescu
Studii si Cercetari Filologice : Seria Limbi Romanice , 2007,
Abstract: Tout comme le signe linguistique, le regard peut lui aussi être considéré comme un signe, ayant un signifié et un signifiant. Nous essaierons d’analyser le contenu du regard qui se rapporte aux sentiments que celui-ci peut laisser soup onner. En fait, il s’agit d’une telle diversité que tout sentiment semble pouvoir se retrouver dans le regard de l’autre. Etant donné cette variété, nous nous limiterons aux sentiments que l’on retrouve le plus souvent dans le regard de l’autre.
Le sens du portrait.
Christophe Apprill
EspacesTemps.net , 2007,
Abstract: à l’entrée du vieux port de Marseille, le projet Euroméditerranée prévoit la construction d’un musée, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (M ucem ). Il accueillera les anciennes collections du Musée National des Arts et Traditions Populaires (M natp ) que les badauds en promenade au jardin d’acclimatation croisaient sans le savoir. Un concours d’architecture a été lancé, remporté par un architecte de la région, Rudy Riccioti. Son projet ...
Les transformations du je ne chez les chrétiens d'Orient The changing rules and practices of fasting by the Oriental Christians  [cached]
Bernard Heyberger
Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée , 2006, DOI: 10.4000/remmm.2987
Abstract: Dans le christianisme, les règles du je ne et de l’abstinence sont extrêmement complexes, dans leur rythme annuel et dans leurs prescriptions alimentaires, ce qui les distingue nettement de la pratique musulmane. C’est peut-être davantage dans l’anthropologie sous-jacente qu’on pourrait déterminer des conceptions communes aux deux religions. Ces règles se sont élaborées progressivement, entre le ive et le xiiie siècle, différenciant les églises orientales de l’église romaine, mais introduisant aussi des distinctions entre églises orientales rivales. Il est assez difficile de se former une opinion claire sur les prescriptions et sur leur application concrète dans chaque groupe de chrétiens.à partir du xviie siècle, les églises orientales se voient interrogées à propos de leurs pratiques en matière de je ne et d’abstinence par les missionnaires et les érudits latins, et sommées de définir des règles strictes et définitives. En même temps, l’introduction des références du catholicisme latin fait perdre le sens du je ne comme oeuvre collective, au profit d’une ascèse personnelle et intériorisée, centrée sur la pratique des sacrements. Les transformations du je ne deviennent alors sympt me de la modernisation en cours chez les chrétiens orientaux. The Christian rules for fasting and abstinence are of a huge complexity in determining their annual rhythm and their prohibitions of various foods. In that sense, they distinguish absolutely the Christian practice from the Muslim one. But the two religions could have some underlying anthropological conceptions in common.These rules became enacted progressively, between the 4th and the 13th Century, and differentiated more and more not only the Oriental Churches from the Latin, but each Oriental Church from each other, perceived as a concurrent. It is yet rather difficult to get a clear idea about the prescriptions and the prohibitions in matter of fast, and even more about their actual application in each Christian congregation.On and after the 17th century, the Oriental Churches had to answer the questioning of the western missionaries and scholars about their practices in matter of fasting and abstinence, and to define firm and clear rules on that. But in the same time, the opportunity to refer to the Latin Catholic principles, leads some Oriental Christians to a lost of the sense of fasting as a collective ritual, on behalf of an individual and interiorized asceticism, focused on the sacraments. This evolution could be considered as a sign of the beginning of “modernization” among the Oriental Christians.
Le Brahmane du Komintern
Elizabeth Burgos
Nuevo mundo - Mundos Nuevos , 2008,
Abstract: Le Brahmane du Komintern, largometraje documental del realizador francés Vladimir León, constituye un ejercicio ejemplar de investigación histórica y de lograda factura de realización. Y, pese a no haber contado con la ayuda de ninguno organismo público, se trata de un ambicioso proyecto que cubre una amplia extensión geográfica que abarca: Estados Unidos, México, Moscú, Berlín, y la India. Gira en torno a una figura que tuvo en su tiempo su hora de gloria. Un bengalí, hijo de braman, la c...
Le plurilinguisme du perroquet  [cached]
Manuel Mühlbacher
Flaubert : Revue Critique et Génétique , 2012,
Abstract: La figure du perroquet occupe une position ambigu face à la question de la traduction. Il est capable d’imiter des paroles en toutes les langues, mais il n’est capable d’en comprendre aucune — il ne peut que répéter des sons, c’est-à-dire des signifiants. Le traducteur semble faire le contraire quand il passe d’une langue à une autre en tachant de transmettre une signification semblable par d’autres signes. L’article vise à discuter le r le du traducteur et sa relation, éventuellement équivoque, au perroquet, en analysant la traduction allemande de Trois Contes par André Stoll et Cora van Kleffens. Un décalage au niveau sémantique peut éclairer l’interprétation du texte, par exemple en explicitant des allusions sous-jacentes, tandis que le transfert de la syntaxe fran aise en allemand pose souvent des problèmes considérables. Comment le traducteur peut-il reproduire des structures syntaxiques qui n’existent pas en allemand, mais qui ne cessent de revenir dans le texte fran ais ? Que faire si le texte se met à jouer au perroquet et finit par se singer lui-même ? André Stoll et Cora van Kleffens ont su trouver des stratégies pour affronter ces difficultés. The figure of the parrot holds an ambiguous position towards the question of translation. It is able to imitate all languages, but it will never understand any of them – its only skill is to mimic sounds, i.e. mere signifiers. On the contrary, the translator seems to be the antithesis of the parrot when he moves from one language to another. He endeavours to convey a similar meaning, but by different signs. The article aims at discussing the role of the translator and his or her eventually equivocal relation to the parrot by means of analysing the German translation of Trois Contes by André Stoll and Cora van Kleffens. Whereas a semantic divergence can result in a different tendency on the level of interpretation, as in the case of an underlying allusion in the French text that is made explicit in the translation, the transfer of the French syntax into German can provoke serious difficulties. How can the translator reproduce syntactic structures that do not exist in German, but that frequently occur in French? What measures can he or she take when the text acts the role of the parrot and apes itself? André Stoll and Cora van Kleffens have developed a strategy able to meet these problems.
Etude géologique de la Serrania del Interior Oriental (Venezuela) sur le transect Cariaco-Maturin Geological Survey of the Serrania Del Interior Oriental in Venezuela on the Cariaco-Maturin Transect  [cached]
Hernandez G.,Rossi T.,Stephan J. F.,Blanchet R.
Oil & Gas Science and Technology , 2006, DOI: 10.2516/ogst:1987001
Abstract: La Serrania del Interior Oriental, située au nord-est du Venezuela, constitue l'avant-pays plissé de la cha ne Cara bes qui appartient à la zone frontière entre plaques Cara bes et Amérique du Sud. Elle est limitée au Nord par le décrochement dextre est-ouest de El Pilar et s'ennoie au Sud sous les séries post-tectoniques du bassin de Maturin. L'étude stratigraphique et structurale, réalisée sur un transect nord-sud normal aux structures, s'appuie sur des données de terrain et de sub-surface; elle a permis de définir deux grandes périodes : - Du Néocomien(?)-Barrémien au Miocène inférieur basal, le secteur correspond à une vaste plate-forme continentale, marquée par la concurrence des faciès marins au Nord et des sédiments terrigènes issus du craton guyanais au Sud. La sédimentation enregistre les variations eustatiques (en particulier la grande transgression du Crétace supérieur et la régression de l'Eocène superieur-Oligocène) ainsi que des mouvements épirogéniques (Aptien supérieur, Sénonien supérieur, Eocène inférieur et moyen), mais aucun bouleversement paléogéographique. - A partir du Miocène inférieur terminal, le soulèvement de la bordure septentrionale de la région (début de tectonisation de la Serrania del Interior Oriental) limite la sédimentation marine à un sillon méridional très subsident (foreland basin) : le futur bassin de Maturin. Jusqu'au Miocène moyen terminal, son flanc nord sera progressivement incorporé à l'édifice structural au cours de trois pulsations tectoniques rapprochées; parallèlement, seront repoussés vers le Sud les dépocentres successifs du bassin toujours très subsident. Ce dernier sera ensuite comblé (et repoussé vers l'Est) par des sédiments marins peu profonds puis continentaux. L'organisation structurale de la Serrania est caractérisée par un système de plis de direction N 70, souvent coffrés, disposés en échelon par rapport à la faille transcurente dextre est-ouest de El Pilar; ils sont généralement affectés par des déversements vers le Sud-Est, dont l'accentuation aboutit au développement de chevauchements. L'accident chevauchant majeur est celui de Pirital qui sépare la Serrania proprement dite au Nord, d'un dispositif d'écailles frontales au Sud. Sur le versant nord de la cha ne, les plis sont parfois déversés vers le Nord-Ouest (double déversement) et cisaillés par des failles inverses dont la principale est celle de Rio Grande; sa mise en place est contr lée par la limite septentrionale de la plate-forme carbonatée du Crétacé inférieur. Le grand décrochement dextre curviligne de San Francisco (globalement orie
Page 1 /100
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.