oalib
Search Results: 1 - 10 of 100 matches for " "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /100
Display every page Item
Estimation de la valeur génétique des reproducteurs dans les cas d'incertitude sur les apparentements I. Formulation des indices de sélection
JP Poivey, JM Elsen
Genetics Selection Evolution , 1984, DOI: 10.1186/1297-9686-16-4-445
Abstract:
La filiation légitime à l’épreuve des mutations sociales au Maghreb Legitimate Filiation Tested by Social Change in the Maghreb  [cached]
émilie Barraud
Droit et Cultures , 2010,
Abstract: Dans un contexte de globalisation, où se diffusent et s’imposent des normes et des valeurs définies comme occidentales, le droit de la famille dans les pays d’Afrique du Nord, bien qu’apparaissant être le domaine le moins affecté par le processus de normalisation juridique, a connu ces dernières années d’importantes révisions. Cet article propose un examen de quelques-unes de ces récentes modifications législatives qui répondent à de nouvelles nécessités sociales tout en remettant en question les visions traditionnelles de la filiation, posant la question d’une redéfinition sociale et juridique de celle-ci. Dans un premier temps, l’intérêt est porté sur les choix des législateurs algériens, marocains et tunisiens concernant les techniques scientifiques pour établir ou contester la filiation, également en matière de procréation médicalement assistée et de filiation adoptive. Dans un deuxième temps, il s’agit de porter un éclairage sur le traitement politico-social de l’enfance illégitime et abandonnée, sur les efforts législatifs consentis par les autorités algériennes et marocaines, contraintes, par l’ampleur du phénomène, de reconna tre cette catégorie sociale, jusqu’ici invisible et frappée d’ostracisme, sans toutefois porter atteinte au système admis et à la morale. In the context of globalization – which diffuses and imposes norms and values defined as western – family law in North African countries might seem to be the domain least affected by the process of judicial normalization, but in fact this is an area that has seen important revisions in recent years. This article examines some recent legislative changes that respond to new social needs while also calling into question traditional understandings of filiation – raising the question of a social and legal redefinition of this issue. On one level, this question points to the choices of Algerian, Moroccan and Tunisian legislators with regard to scientific techniques for establishing or contesting filiation, as well as in relation to medically assisted procreation and adoption. On another level, it sheds light on the politico-social treatment of illegitimate and abandoned children, on legislative efforts supported by Algerian and Moroccan authorities – who are constrained by the extent of the phenomenon to recognize this social category (until now invisible and hindered by ostracism) yet without addressing the underlying legal and moral issues.
Le droit musulman en pratique : genre, filiation et bioéthique Islamic Jurisprudence in Practice: Gender, Filiation and Bioethics  [cached]
Corinne Fortier
Droit et Cultures , 2010,
Abstract: Les modifications récentes des Codes de statut personnel ou pénal de certains pays musulmans qui touchent en particulier au mariage, au divorce, à l’adultère et aux crimes d’honneur réinterrogent les notions fondamentales que sont la dot, le lien conjugal, l’autorité des hommes, le contr le de la sexualité des femmes. De plus, les réformes législatives liées à l’adoption , aux procréations médicalement assistées, au désaveu et à la reconnaissance de paternité, à l’usage de tests ADN, font appara tre le rapport du biologique et du social dans la détermination de la filiation en islam. Par ailleurs, les nouvelles questions de bioéthique comme la contraception, l’avortement, ou encorele don d’organes, ont amené les juristes musulmans à émettre des avis juridiques (fatawa) sur ces questions inédites en puisant leurs réponses dans l’esprit des textes de droit musulman classique. Le droit musulman (fiqh) loin d’être intangible et immuable, comme on a tendance à le penser, se situe dans une dynamique pragmatique et évolutive permanente ainsi que le montre la diversité des avis juridiques produits par les juristes musulmans sur des questions sans cesse renouvelées. Recent modifications of personal status and of penal codes in some Muslim countries question fundamental patriarchal ideas and practices about marriage such as bridewealth, conjugal relations, male authority and sexual control of women. These modifications specifically concern weddings, divorce, adultery, and honor crimes. Furthermore, legislative reforms connected to adoption , medically assistedprocreation, denial or recognition of paternity, use of genetic tests, illustrate the relation of biological and social in the determination of filiation in Islam. Besides, new questions of bioethics such as contraception, abortion, or organ donation, have led Muslim jurists to express legal opinions (fatawa) on these new questions while referring their interpretations to classic Islamic texts of jurisprudence. Islamic jurisprudence (fiqh) far from being inviolable and unchanging as is often assumedis continually undergoing changes, as a pragmatic response to contemporary challenges. This is made evident by thediversity of legal opinions produced by Muslim jurists on issues that are ceaselessly re-emerging before the scene.
Actualités du statut personnel des communautés musulmanes au Liban Current Developments in the Status of the Person among the Muslim Communities of Lebanon  [cached]
Alexa Moukarzel?Héchaime
Droit et Cultures , 2010,
Abstract: Les musulmans du Liban, appartenant à trois courants de l’islam, sunnite, shiite et druze, appliquent au mariage et à ses effets, notamment le divorce, la filiation, l’adoption, et les successions, des solutions du droit musulman dégagées par des tribunaux communautaires propres à chacune des communautés. Le droit musulman dont les sources se retrouvent principalement, mais pas seulement, dans le Coran, re oit en matière de statut personnel des applications diverses selon les différentes écoles de l’islam. Mis à l’épreuve de la cohabitation avec des lois d’origine séculière et du contr le d’un état religieusement neutre, le droit musulman tel qu’appliqué aujourd’hui au Liban a-t-il subi une transformation qui prenne en compte les acquis sociaux actuels, notamment quand il s’agit du statut de la femme et de la filiation ? Lebanese Muslims belong one of three branches of Islam (Sunni, Shi’a and Druze). Tribunals apply Islamic law according to their respective community associations with regard to marriage and related questions (notably divorce, filiation, adoption, and succession). The sources of Islamic law are found mainly but not exclusively in the Q’uran; with regard to matters of personal status, Islamic law also draws on diverse applications from the various schools of Islam. Tested by living alongside laws of secular origin and the authority of a religiously neutral state, has Islamic law – as currently applied in Lebanon – undergone a transformation that takes into account social gains, particularly regarding the status of women and issues of filiation?
La Kafala ou recueil légal des mineurs en droit musulman : une adoption sans filiation Kafala – or Legal Guardianship of Minors in Islamic Law: Adoption without Filiation  [cached]
Marie-Christine Le?Boursicot
Droit et Cultures , 2010,
Abstract: 1La kafala ou recueil légal d’un mineur abandonné ou orphelin, mesure de protection de l’enfant reconnue par les conventions internationales, est réglementée dans certains pays de droit musulman, notamment l’Algérie et le Maroc, qui par ailleurs interdisent l’adoption en vertu de la sharia. De nombreuses familles fran aises qui ont leurs origines dans ces deux pays y recueillent en toute légalité des enfants en kafala. Mais la kafala ne crée pas de lien de filiation au contraire de l’adoption, de sorte que l’enfant au regard du droit fran ais ne fait pas partie de la famille qui l’a accueilli, d’où des difficultés administratives à la fois lors de l’entrée en France de ces enfants, mais également lors de leur séjour. En outre, le Parlement fran ais a voté en 2001 une loi interdisant aux juges de prononcer l’adoption des enfants étrangers nés dans les pays où l’adoption est interdite : il en résulte que les enfants recueillis en kafala issus pour la plupart de ces pays ne peuvent pas être adoptés par ceux qui les élèvent, en tout cas pas avant d’avoir acquis la nationalité fran aise et pas avant cinq années. The kafala, or legal guardianship of a minor who has been abandoned or orphaned, and a means of child protection recognized by international conventions, is regulated in certain Muslim law countries – notably Algeria and Morocco, which also prohibit adoption by virtue of sharia law. Many French families from these two countries take children into custody under the law (through kafala). But unlike adoption, kafala does not create a paternal tie, such that under French law the child is not part of his or her new family – giving rise to administrative problems at the point of the child’s entry into France, and also in the course of their residence. Moreover, in 2001, the French parliament passed a law prohibiting judges from granting adoptions to foreign children born in countries where adoption is forbidden – with the result that children sheltered in kafala arrangements, most of whom come from such countries, may not be adopted by those who raise them unless they acquire French nationality, and in any case not before they reach the age of five.
Droit de la filiation et procréation médicalisée : une coexistence difficile Law of filiation and medically assisted procreation: difficult coexistence  [cached]
Marie-France Nicolas-Maguin
Droit et Cultures , 2009,
Abstract: Les techniques médicales ont le pouvoir de bouleverser le processus de la procréation. Le médecin en devient un acteur essentiel. Cette désincarnation de la procréation atteint les concepts de la filiation plus ou moins largement à travers deux ruptures, la rupture du lien entre procréation et sexualité et la rupture temporelle que permet la congélation des gamètes et de l’embryon. Il appartient à la loi d’intégrer ou d’ignorer ces atteintes. Le droit fran ais a fait le choix de l’intégration sélective puisque la procréation médicalement assistée est considérée comme un remède à la stérilité pathologique et non un mode alternatif de reproduction. Ce choix recèle des contradictions qui illustrent la difficulté de l’exercice. Medical technology has the power drastically impact the procreation process. The doctor becomes a major actor in this process. This disembodiment of procreation more or less affects the filiation concepts through two “kinds of breaking”, breaking the link between procreation and sexuality and breaking the temporal link made possible by freezing gamets and embryo. It is task of the law to incorporate or ignore these gaps. French law has chosen selective integration since medically assisted procreation is considered as a remedy to pathological sterility and not as an alternative mode of reproduction. This choice hides contradictions showing how difficult this exercise is.
DES HOMMES DE LAURENT MAUVIGNIER : UN ROMAN DE FILIATION ? DES HOMMES DE LAURENT MAUVIGNIER : UN ROMAN DE FILIATION ?  [cached]
Manet van Montfrans
Revue Electronique de Litterature Francaise : RELIEF , 2012,
Abstract: Des hommes de Laurent Mauvignier est centré sur deux cousins, qui après avoir fait leur service militaire en Algérie, entre 1960 et 1962, sont rentrés dans leur village, marqués à vie par leurs expériences de la guerre. Un incident amène l’un d’eux, narrateur dans la majeure partie du récit, à reconstruire la vie de l’autre, sombré dans la déchéance, et à se remémorer peu à peu leur passé commun. On pourrait considérer ce texte comme un roman de filiation même s′il résiste, par le dispositif narratif mis en place par Mauvignier, à cette catégorie générique. Des hommes de Laurent Mauvignier est centré sur deux cousins, qui après avoir fait leur service militaire en Algérie, entre 1960 et 1962, sont rentrés dans leur village, marqués à vie par leurs expériences de la guerre. Un incident amène l’un d’eux, narrateur dans la majeure partie du récit, à reconstruire la vie de l’autre, sombré dans la déchéance, et à se remémorer peu à peu leur passé commun. On pourrait considérer ce texte comme un roman de filiation même s′il résiste, par le dispositif narratif mis en place par Mauvignier, à cette catégorie générique.
Reproduction experiment on Austropotamobius pallipes complex under controlled conditions: Can hybrids be hatched? Expérience de reproduction du complexe Austropotamobius pallipes en conditions contr lées : les hybrides peuvent-ils éclore ?
Ghia D.,Fea G.,Bernini F.,Nardi P.A.
Knowledge and Management of Aquatic Ecosystems , 2011, DOI: 10.1051/kmae/2011036
Abstract: The Austropotamobius pallipes complex is formed by the two species A. pallipes and A. italicus, recently defined only on genetic basis, without obvious morphological features for their differentiation. Dealing with this problem, we have conducted a breeding experiment between these two presumed species under controlled conditions, in order to investigate the possible existence of reproductive barriers. Using 80 breeders (56 females and 24 males) collected from populations where their species identity was genetically well established, we performed four series of trials: Fita × Mpal and Fpal × Mita interspecific mating; Fita × Mita and Fpal × Mpal intraspecific mating as a control. We have monitored only the main phases of the reproduction in order to avoid excessive interference for the crayfish. In November 2009 the 91.7% of females having intraspecific mating, as well as the 100% of females having interspecific mating, produced eggs. In June 2010 the eggs from the 36.4% of females having intraspecific mating, and those from the 42.3% of females having interspecific mating did hatch. We emphasize the hatching of hybrids and their vitality. Le complexe Austropotamobius pallipes est formé de deux espèces, A. pallipes et A.italicus, récemment définies sur des bases génétiques, sans caractères morphologiques évidents pour les différencier. Pour aborder cette question, nous avons conduit une expérience de reproduction entre ces deux espèces présumées en conditions contr lées, de fa on à rechercher l’existence possible de barrières de reproduction. Avec 80 reproducteurs (56 femelles et 24 males) collectés dans des populations où l’identité spécifique était bien établie, nous avons conduit quatre séries d’essais : Fita × Mpal et Fpal × Mita croisement interspécifique; Fita × Mita et Fpal × Mpal croisement intraspécifique comme contr le. Nous avons suivi seulement les phases principales de la reproduction pour éviter un dérangement excessif des écrevisses. En novembre 2009, 91,7 % des femelles après croisement intraspécifique et 100 % des femelles après croisement interspécifique ont produit des ufs. En juin 2010, les ufs de 36,4 % des femelles à croisement intraspécifique et 42,3 % des femelles à croisement interspécifique ont éclos. On insiste sur l’éclosion des hybrides et leur vitalité.
La réception en droit fran ais des institutions familiales de droit musulman : vertus et faiblesses d’un compromis The Reception of Islamic Family Law in France: The Strengths and Weaknesses of a Compromise  [cached]
Laurence Brunet
Droit et Cultures , 2010,
Abstract: Le propos de cette étude est de tenter de dégager le degré d’accueil du droit fran ais à l’égard de pratiques et de normes musulmanes stigmatisées dans la société fran aise. Le sort en France de quatre institutions familiales est ici envisagé : le mariage polygamique, la répudiation, l’interdiction de l’établissement forcé de la filiation hors mariage, l’interdiction de l’adoption. Le problème se pose devant les tribunaux fran ais lorsqu’il s’agit de faire reconna tre en France une situation constituée à l’étranger. Ainsi du mariage polygamique, célébré dans un pays musulman, d’un homme qui ensuite a vécu et est décédé en France, ou encore de la répudiation prononcée au Maroc ou en Algérie d’une femme musulmane qui vit en France. La question est similaire lorsqu’il s’agit de faire établir la filiation d’un enfant qui, en vertu des règles de son statut de droit musulman, ne peut faire établir sa paternité hors mariage en justice ou être adopté par un individu fran ais. Au stade de la réception de ces institutions musulmanes en France, c’est la question de leur conformité à l’ordre public international fran ais qui est déterminante. En effet le mécanisme de l’ordre public international fran ais fixe le seuil à partir duquel l’institution étrangère est rejetée.La position des juges est marquée par le souci de n’écarter l’application des règles étrangères qu’aux situations qui ont des liens étroits avec le territoire fran ais. Cette conception proximiste de l’ordre public milite en faveur d’une approche relativiste des divergences entre les systèmes juridiques. Le compromis ainsi atteint présente l’avantage de la modération mais il peut aussi aboutir à un traitement discriminatoire de certains enfants laissés sans filiation. L’enfant abandonné dans un pays musulman et recueilli par un couple fran ais ne peut en effet bénéficier d’un statut familial protecteur en France. The aim of this study is to assess the extent to which French law recognizes Muslim norms and practices that are widely stigmatized in French society. The article focuses on four family institutions and their reception in France: polygamous marriage, repudiation, the ban on establishing filiation outside of marriage, and the ban on adoption. The problem arises for French tribunals when they are confronted with situations that originated abroad. For example, a man may have married polygamously in a Muslim country, subsequently living and dying in France. Or a Muslim woman living in France may have been repudiated in Morocco or in Algeria. Similarly, a matter may involve a child who, by vir
Les rendez-vous manqués de l’ethnologie et de la primatologie de terrain (1960-2010) Ethnology and field primatology’s missed opportunities (1960-2010)  [cached]
Vincent Leblan
Revue de Primatologie , 2011, DOI: 10.4000/primatologie.808
Abstract: En ethnologie, le comportement des primates est un objet d’étude marginal qui permet de délimiter les contours de la discipline, ce dont rend compte une analyse de quelques expériences interdisciplinaires en France autour des primates au cours des dernières décennies. L’ambition d’une ethnographie des sociétés de primates actuellement revendiquée en éthologie est ensuite examinée sous deux angles différents : d’une part, en retra ant la filiation méconnue de l’application du concept de culture aux primates avec les commentaires de l’anthropologie culturelle états-unienne sur la psychologie des anthropo des dans l’entre deux-guerres, alors que cette invention est souvent attribuée uniquement à la primatologie japonaise après-guerre. D’autre part, en comparant les modes d’engagement des ethnologues et des primatologues avec les êtres étudiés : leurs pratiques de terrain semblent pouvoir constituer un socle épistémologique commun plus robuste que la conception positiviste de la culture élaborée dans une période de formation de la discipline ethnologique, aujourd’hui empruntée par les primatologues. L’article revient enfin sur une décennie d’"ethnoprimatology" : dans l’optique d’une conservation intégrant nature et culture, la primatologie de terrain commence à inscrire les sociétés humaines contemporaines dans son agenda de recherche. Mais en disséquant les "croyances locales" des hommes de la même fa on que les traditions des primates, ce programme d’écologie gestionnaire néglige la complexité des rapports entre sociétés et environnements. L’ethnographie des pratiques de chasse en Guinée et en Guinée-Bissau (région de Boké, Iles Tristao) présentée ici repose au contraire sur une conception des savoirs comme indissociables des actions qui les mobilisent et les transforment. Cette approche évite de réduire la culture à un ensemble de croyances jugées favorables ou défavorables à la conservation, isolées de leur contexte, que l’on pourrait manipuler pour la gestion des populations de primates. In ethnology, the study of primate behavior is a marginal study object which allows to demarcate the discipline’s boundaries. This view is supported by the analysis of a few interdisciplinary experiences about primates in France in the past decades. The ambition of a primate societies ethnography presently called for in ethology is then examined under two different angles:for one part, by tracing the unrecognized descent of the use of the culture concept in primatology to American (USA) cultural anthropologists’ comments on anthropoid psychology during the interwar year
Page 1 /100
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.