oalib
Search Results: 1 - 10 of 100 matches for " "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /100
Display every page Item
Resensie: "Rang in der Staten rij"
N Botes
Tydskrif vir letterkunde , 2013,
Abstract: Rang in der Staten rij. Dot Serfontein. Pretoria: Protea Boekhuis, 2011. 343 pp. ISBN: 978-1-86919-454-3.
LE PARENT BIOGRAPHE. éTUDE DES ECRITURES PARENTALES ET JOURNAUX DE NAISSANCE. PARENT BIOGRAPHERS. FAMILY SCRIPTURES AND BIRTH DIARIES  [PDF]
Francis, Véronique
Revista Eletr?nica de Educa??o , 2011,
Abstract: Cet article examine les écritures parentales autour de la naissance et de la prime enfance. Bribes biographiques ou énoncés développés accompagnant ou non la photographie, ces écrits peuvent s’insérer dans les rubriques d’un journal de naissance du secteur de l’édition, être archivés dans un cahier au nom de l’enfant ou s’afficher sur Internet grace au support électronique du blog. Plusieurs études qualitatives (FRANCIS, 2006, 2007, 2010) ont permis de croiser différents types de données : la structure et l’organisation de journaux de naissance, les textes réalisés par les futurs parents et parents, ainsi que des entretiens réalisés auprès des familles - parents et enfants - ayant pour objectif d’aborder les pratiques familiales autour de ces objets. Les résultats montrent que les écritures parentales donnent à voir des représentations sur la famille, l’enfance et le r le du parent. A la frontière des écritures du moi et des écrits pour autrui (SIMONET-TENANT, 2001 ; LEJEUNE et BOGAERT, 2006) les journaux de naissance peuvent être définis comme des objets à connotation mémorielle. Ils sont l’occasion d’activités langagières qui cherchent, dans un premier temps, à fixer par l’écrit et l’image l’histoire familiale puis, dans un second temps, à évoquer et transmettre la mémoire familiale. Si l’étude des pratiques familiales autour des blogs et journaux de naissance souligne les figures du parent biographe (FRANCIS, 2006) et le r le de l’enfant, elle situe également l’activité biographique du parent dans son ampleur socialisatrice.This paper examines the parental writings about birth and infancy. Biographic fragments or texts, with or without photographies, can fit into the sections of a baby record book. They can also be archived in babies’ diaries or on the Internet, in the family’s blog. Several qualitative researches (FRANCIS, 2006, 2007, 2010) cross various types of data: the structure and the organization of babies’ books, texts written by parents and semi-directives interviews with parents and children. The purpose was to approach the family practices. The results show that the parental writings depict representations of family, childhood and mothers’ and fathers’ roles. At the border of the “self-writings” and “writings for others” (SIMONET-TENANT, 2004; LEJEUNE & BOGAERT, 2006) babies’ books and blogs can be defined as memory objects. They give opportunity of linguistic activities to fix the family history and the family memory. The study of the family practices in blogs and babies’ books underlines the figures of the parent biographer (FRA
Effet du cycle de la culture sur le rendement qualitatif et quantitatif de la betterave sucrière dans la région du Gharb (Maroc)
Mzibra A.,Zehauf M.,Douira A.
Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement , 2008,
Abstract: Effect of length-growing season of the culture on the quantitative and qualitative yield of sugar beet in the region of Gharb (Morocco). The study of the length-growing season of sugar beet and its placement in the year has been led in the region of Gharb (Morocco) in relation to three types of sugar beet varieties, Recoltapoly (type Z), Sultan (type N) and Desprez E poly (type E) during the year 2003-2004. Four sowing dates (September, October, November and December) have been combined with four harvesting dates (May, June, July and August) in a split plot design. Sowing dates in September and October gave the best results. As for harvesting dates, the best output (root yield, sugar content) has been achieved in June and July. The optimum growing season of 270 and 244 days is obtained with sugar beets sowed during the months of October and November respectively. The study of the length-growing season should take account of the types of variety. The extension of the length-growing season is especially favourable for the N and E types. Those of Z type are effective when the length-growing season is short.
Normalité projective des varétés magnifiques de rang 1  [PDF]
Alexis Tchoudjem
Mathematics , 2011,
Abstract: Let $L$ and $L'$ be two invertible sheaves over a projective variety $X$. We suppose that $L$ and $L'$ are generated by their global section spaces $\Gamma(L)$ and $\Gamma(L')$. We prove in this article that the morphism : \[\Gamma(L) \otimes \Gamma(L') \to \Gamma(L \otimes L')\] is surjective, in the case where $X$ is a rank one wonderful variety. In particular, the cone over a rank one wonderful variety defined by a very ample invertible sheaf is always normal. Soient $L$ et $L'$ deux faisceaux inversibles sur une vari\'et\'e projective $X$. On suppose que $L$ et $L'$ sont engendr\'es par leurs espaces de sections globales $\Gamma(L)$ et $\Gamma(L')$. On d\'emontre dans cet article que le morphisme : \[\Gamma(L) \otimes \Gamma(L') \to \Gamma(L \otimes L')\] est surjectif, dans le cas o\`u $X$ est une vari\'et\'e magnifique de rang 1. En particulier, le c\^one au-dessus d'une vari\'et\'e magnifique $X$ de rang 1 d\'efini par un faisceau inversible tr\`es ample est toujours normal.
La réception en droit fran ais des institutions familiales de droit musulman : vertus et faiblesses d’un compromis The Reception of Islamic Family Law in France: The Strengths and Weaknesses of a Compromise  [cached]
Laurence Brunet
Droit et Cultures , 2010,
Abstract: Le propos de cette étude est de tenter de dégager le degré d’accueil du droit fran ais à l’égard de pratiques et de normes musulmanes stigmatisées dans la société fran aise. Le sort en France de quatre institutions familiales est ici envisagé : le mariage polygamique, la répudiation, l’interdiction de l’établissement forcé de la filiation hors mariage, l’interdiction de l’adoption. Le problème se pose devant les tribunaux fran ais lorsqu’il s’agit de faire reconna tre en France une situation constituée à l’étranger. Ainsi du mariage polygamique, célébré dans un pays musulman, d’un homme qui ensuite a vécu et est décédé en France, ou encore de la répudiation prononcée au Maroc ou en Algérie d’une femme musulmane qui vit en France. La question est similaire lorsqu’il s’agit de faire établir la filiation d’un enfant qui, en vertu des règles de son statut de droit musulman, ne peut faire établir sa paternité hors mariage en justice ou être adopté par un individu fran ais. Au stade de la réception de ces institutions musulmanes en France, c’est la question de leur conformité à l’ordre public international fran ais qui est déterminante. En effet le mécanisme de l’ordre public international fran ais fixe le seuil à partir duquel l’institution étrangère est rejetée.La position des juges est marquée par le souci de n’écarter l’application des règles étrangères qu’aux situations qui ont des liens étroits avec le territoire fran ais. Cette conception proximiste de l’ordre public milite en faveur d’une approche relativiste des divergences entre les systèmes juridiques. Le compromis ainsi atteint présente l’avantage de la modération mais il peut aussi aboutir à un traitement discriminatoire de certains enfants laissés sans filiation. L’enfant abandonné dans un pays musulman et recueilli par un couple fran ais ne peut en effet bénéficier d’un statut familial protecteur en France. The aim of this study is to assess the extent to which French law recognizes Muslim norms and practices that are widely stigmatized in French society. The article focuses on four family institutions and their reception in France: polygamous marriage, repudiation, the ban on establishing filiation outside of marriage, and the ban on adoption. The problem arises for French tribunals when they are confronted with situations that originated abroad. For example, a man may have married polygamously in a Muslim country, subsequently living and dying in France. Or a Muslim woman living in France may have been repudiated in Morocco or in Algeria. Similarly, a matter may involve a child who, by vir
Groupes Quantiques d'Interpolation de Langlands de Rang 1  [PDF]
Alexandre Bouayad
Mathematics , 2011,
Abstract: Interpolating Langlands Quantum Groups of Rank 1 -- We study a certain family, parameterized by an positive integer g, of double deformations of the envelopping algebra U(sl2), in the spirit of arXiv:0809.4453. We prove that each of these double deformations simultaneously deforms two rank 1 quantum groups. We show this interpolating property explains the Langlands duality for the representations of the quantum groups in rank 1. Hence we prove a conjecture of arXiv:0809.4453 in this case : we prove for all g the existence of representations which simultaneously deform two Langlands dual representations. We also study more generaly the finite rank representation theory of this family of double deformations. ----- On \'etudie une certaine famille, param\'etr\'ee par un entier g strictement positif, de doubles d\'eformations de l'alg\'ebre enveloppante U(sl2), dans l'esprit de arXiv:0809.4453. On prouve que chacune de ces doubles d\'eformations d\'eforme simultan\'ement deux groupes quantiques de rang 1. On montre que cette propri\'et\'e d'interpolation explique la dualit\'e de Langlands pour les repr\'esentations des groupes quantiques en rang 1. On r\'esout ainsi une conjecture de arXiv:0809.4453 dans ce cas : on prouve pour tout g l'existence de repr\'esentations qui d\'eforment simultan\'ement deux repr\'esentations Langlands duales. On \'etudie aussi plus g\'en\'eralement la th\'eorie des repr\'esentations de rang fini de de cette famille de doubles d\'eformations.
Les rites de naissance dans le juda sme  [cached]
Florence Heymann
Bulletin du Centre de Recherche Fran?ais de Jérusalem , 2008,
Abstract: Patricia Hidiroglou nous livre, avec Les rites de naissance dans le juda sme une des tentatives encore assez rares, en fran ais, d’une démarche réellement pluridisciplinaire dans la construction de son objet. Il s’agit là d’une opération complexe qui non seulement exige la mise en relation de plusieurs univers, mais également l’explicitation de la connaissance dont ils sont porteurs, aussi bien que celle de la dynamique par laquelle la société juive – ici la communauté juive de France – se do...
Les villégiatures familiales de la c te d’Albatre (du Tréport au Havre)  [cached]
Viviane Manase
In Situ : Revue de Patrimoines , 2012, DOI: 10.4000/insitu.6966
Abstract: Du Tréport au Havre, la c te d’Albatre a été particulièrement précoce en matière de pratiques balnéaires, avec notamment l’émergence et l’épanouissement de la station de Dieppe, la plus ancienne de France. Pourtant, force est de constater que son histoire balnéaire demeure méconnue. Ainsi cette contribution a-t-elle pour ambition d’évoquer à la fois les processus d’installation et de développement de ses sites balnéaires, souvent modestes, mais aussi les différents modes d’habiter des villégiateurs, qu’il s’agisse de villas privées, de lotissements, de locations ou d’h tels de voyageurs. Enfin, à travers la naissance et l’évolution du hameau des Petites-Dalles transparaissent toute la dimension humaine et le mode de vie des estivants au sein d’une villégiature dite familiale, entre constitution d’un maillage humain et affirmation d’une vocation balnéaire.
Quotients compacts des groupes ultrametriques de rang un  [PDF]
Fanny Kassel
Mathematics , 2009,
Abstract: Let G be the set of k-points of a connected semisimple algebraic group of k-rank one over a nonarchimedean local field k. We describe all finitely generated torsion-free discrete subgroups of G\times G acting properly discontinuously and cocompactly on G by left and right multiplication. We prove that after a small deformation in G\times G such a discrete subgroup keeps acting freely, properly discontinuously, and cocompactly on G. ----- Soit G l'ensemble des k-points d'un groupe algebrique semi-simple connexe de k-rang un sur un corps local ultrametrique k. Nous decrivons tous les sous-groupes discrets de type fini sans torsion de G\times G qui agissent proprement et cocompactement sur G par multiplication a gauche et a droite. Nous montrons qu'apres une petite deformation dans G\times G un tel sous-groupe discret agit encore librement, proprement et cocompactement sur G.
Générations démographiques, générations familiales Demographic generations, family generations
Daniel Devolder
Temporalités , 2009,
Abstract: Les travaux démographiques peuvent aider à cerner ce qui fait la spécificité du concept de génération et en particulier la question de savoir pourquoi les individus se reconnaissent comme membres d'un groupe sur la base de l’age. Dans ce travail, nous présentons un exemple de l'approche démographique qui va dans ce sens. Il se réfère au concept de génération familiale c'est-à-dire le partage des parents d'une personne considérée entre le groupe de parenté latérale proche (les frères et les cousins germains) et les groupes de la parenté ascendante (père et mère, oncles, grands parents) ou descendante (enfants, neveux, petits-enfants). Dans les sociétés du passé, il n’y avait pas une claire barrière d'age entre ces trois groupes de parenté, alors que par contre les mélanges d'age entre générations familiales ne se produisent plus dans les populations contemporaines. Ceci pourrait aider à mieux comprendre pourquoi les traditionnels conflits de génération ne concernaient pas nos ancêtres. Nous apportons ici des éléments numériques basés sur un modèle de simulation, qui nous permettent d'analyser les dimensions de cette séparation progressive des ages des différents groupes de la parenté. Demographers can help define the concept of generation, and specifically why people feel they belong to a group based on their age. We present an example of such a demographic approach by referring to family generations, i.e. the partition of a person’s kin into three groups : lateral kinship, formed by siblings and first cousins, ascending kinship formed by one’s parents, uncles and aunts and grandparents, and descending kinship, composed of ones children, nephews and nieces and grandchildren. In past socities, no clear age barrier existed between these three groups whereas on the contrary age mixing between kin generations in contemporary societies no longer occurs. This might help understand why our classical generation gap didn’t bother our ancestors. The reader will find figures based on a simulation model of kinship that allow us to study the multiple dimensions of the process leading to the progressive separation of various kin groups according to age.
Page 1 /100
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.