oalib
Search Results: 1 - 10 of 100 matches for " "
All listed articles are free for downloading (OA Articles)
Page 1 /100
Display every page Item
Le dictionnaire comme outil d'enseignement des langues au Gabon
G-M Ebanéga
Lexikos , 2010,
Abstract: Le but de cet article est de montrer dans quelle mesure le dictionnaire peut être un outil d'enseignement des langues gabonaises. Dans un pays, comme le Gabon, caractérisé par une pluralité de langues locales et étrangères, le dictionnaire sera non seulement un ouvrage de référence contenant l'ensemble des mots d'une langue et fournissant pour chacun des données phonétiques, morphologiques, sémantiques, étymologiques etc. Il sera également un outil didactique permettant aux étudiants et aux élèves d'acquérir une compétence nécessaire de leurs langues. Il sera encore un moyen efficace qui va permettre aux usagers de ma triser leurs langues et dépasser les frontières linguistiques qui existent entre les langues. Mots Clés: Dictionnaire, Langues Gabonaises, Enseignement, Unités Lexicographiques, Structure Du Dictionnaire, Phonétique, Morphologie, Sémantique, Vocabulaire, étymologie
Le corpus lexicographique dans les langues à tradition orale: le cas du dialecte fang-mekè
Y Nzang-Bié
Lexikos , 2002,
Abstract: Les corpus sont à la base de la plupart des recherches en linguistique et particulièrement lexicographique. La compilation d'un corpus est une activité spécialisée dont dépend le résultat de la recherche en question. Le sujet de cet article est la compilation du corpus lexicographique dans les langues à tradition orale, et exige une démarche différente de celle ayant une longue tradition écrite. De ce fait, ces dernières disposent d'une importante documentation pouvant servir comme base pour de nombreux sujets de recherche. L'auteur propose comme approche une analyse qui permettrait de mieux rendre compte des spécificités lexicales et sémantiques des langues à tradition orale. Par le truchement de la production orale libre, l'auteur base ses hypothèses de recherche sur une expérience en dialecte fang-mekè, une variante linguistique localisée au Gabon. Les résultats permettent de mettre l'accent sur deux données essentielles du processus de compilation dans les langues à tradition orale: les informateurs et la représentativité du corpus. Cette dernière, qui doit s'exprimer à travers des champs lexicaux diversifiés mais également équilibrés, permettrait d'élaborer des dictionnaires dans lesquels les locuteurs, qui en sont les premiers utilisateurs, doivent se reconna tre. Mots-clés: corpus, lexicographie, langues à tradition orale, langues à tradition écrite, informateurs, exhaustivité, représentativité, champs lexicaux, oralité, écriture, méthode, dialecte fang-mekè, corpus équilibré.
Les langues en Erythrée  [cached]
Marie-Claude Simeone-Senelle
Chroniques Yéménites , 2000,
Abstract: Panorama de la situation linguistique en ErythréeAprès une guerre qui a duré trente ans, la plus longue qu’ait connue le continent africain, l’Erythrée a accédé à l’indépendance en mai 1993. L’Etat érythréen a désormais trois langues officielles qui sont aussi des langues de travail : le tigrigna, l’arabe et l’anglais. Les citoyens appartiennent à neuf ethnies nationales différentes, chacune ayant sa propre langue maternelle (ou langue vernaculaire). Deux langues servent de langues de communi...
Des considérations sur la lexicographie et la linguistique au Gabon
G-M Ebanéga, F Moussavou
Lexikos , 2006,
Abstract: Le Gabon est un pays à diversité linguistique. La constitution gabonaise reconna t le fran ais comme l'unique langue officielle. En outre, elle s'efforce de promouvoir et de protéger les langues nationales. La lexicographie, discipline de la production des dictionnaires, et la linguistique, l'étude scientifique du langage, ont toutes les deux un r le à jouer dans la promotion et la protection des langues nationales. L'objectif de cet article est de montrer l'importance d'une collaboration entre lexicographes et linguistes pour un développement effectif des langues du Gabon. Pour rendre compte de la nécessité de cette collaboration entre les lexicographes et les linguistes au Gabon, cet article commence par la présentation de la situation linguistique du Gabon. Ensuite des aspects tels que les contributions des deux disciplines de la linguistique et de la lexicographie au développement des langues gabonaises, la collaboration entre les linguistes et les lexicographes et la question des unités lexicographiques gabonaises seront discutés. Mots-clés: lexicographie, linguistique, collaboration, lexicographes, linguistes, sciences interdisciplinaires, langues gabonaises, dictionnaire, langue, corpus, unités lexicographiques, développement
Les dictionnaires bilingues lituaniens, des miroirs déformants du fran ais de la France ?  [cached]
Melnikiené Danguolé
SHS Web of Conferences , 2012, DOI: 10.1051/shsconf/20120100091
Abstract: La richesse incroyable de la production lexicographique monolingue en France devrait servir, para t-t-il, de système de référence bien solide pour la lexicographie bilingue de l’Hexagone ainsi que pour celle des autres pays. Pourtant il serait intéressant de se poser la question si l’existence de ces monolingues de qualité est toujours prise en compte dans les lexicographies bilingues nationales et si ces dictionnaires servent toujours de fil conducteur, permettant de ne pas s'égarer dans les labyrinthes de la langue fran aise. Le but de cet article est d’essayer de donner la réponse, si les bilingues lituaniens sont toujours des miroirs, susceptibles de refléter fidèlement l’état actuel des langues qu’ils décrivent, ou, au contraire, des miroirs déformants, donnant leur image terne, et même complètement erronée. Ayant choisi comme objet d’analyse cinq bilingues lituaniens d’encodage et de décodage, réalisés entre 1957 et 2006, l’auteur de cet article se concentre sur la fixation de certains emplois du fran ais non-standard, notamment des mots-tabous, au niveau macrostructurel et sur leur description au niveau microstructurel. L’analyse des bilingues lituaniens a permis de constater qu’après l’an 2000 les mots-tabous ont commencé à pénétrer progressivement dans leur nomenclature en rompant avec la tradition soviétique de la lexicographie chatrée . L’étude des articles consacrés aux mots-tabous dans ces bilingues a montré que les lexicographes ne sont pas toujours suffisamment attentifs au traitement lexicographique de ces lexèmes. Les utilisateurs de ces dictionnaires sont souvent trompés en n’y trouvant pas de marques spéciales qui montrent la place du mot-tabou concret dans la hiérarchie socio-langagière. Ils sont trompés à plus forte raison si le mot appartenant au registre familier et surtout au registre vulgaire, est traduit par un équivalent tout à fait neutre sans aucune indication supplémentaire. La présence du lexique de ce type au niveau macrostructurel engage le lexicographe à le traiter correctement au niveau microstructurel : d’abord, il doit fixer sa place dans la hiérarchie socio-langagière, en utilisant les indications familier , vulgaire , trivial ; ensuite, il est contraint d’éviter la censure dans la microstructure (la définition pudibonde, absence d’exemples et de synonymes). L’attitude incorrecte vers les mots-tabous diminue sérieusement la valeur informative des bilingues lituaniens en risquant de les transformer aux miroirs déformants du fran ais de France et éroder gravement la confiance des utilisateurs. Les
L.J. van der Veen et S. Bodinga-bwa-Bodinga. Gedandedi sa Geviya/ Dictionnaire Geviya?Fran?ais  [cached]
P.A. Mavoungou
Lexikos , 2011, DOI: 10.5788/14--710
Abstract: La parution aux ?ditions Peeters de l'ouvrage de r?f?rence lexicographique intitul? Gedandedi sa Geviya/Dictionnaire Geviya?Fran?ais (en abr?g? DGF dans les reste de l'article) a ?t? accueilli avec joie et fiert? aussi bien par les locuteurs geviya1 en particulier que par les Gabonais en g?n?ral. Ce dictionnaire, r?sultat d'une longue et fructueuse collaboration scientifique entre Lolke van der Veen et S?bastien Bodinga-bwa-Bodinga, marque le d?but d'une nouvelle ?re dans la r?daction des dictionnaires au Gabon. En effet, la majorit? des ouvrages de r?f?rence lexicographique disponibles dans les langues gabonaises sont des dictionnaires bilingues r?dig?s par les missionnaires catholiques et protestants ou par les administrateurs coloniaux dans la p?riode allant de 1800 ? 1960, date de l'accession du Gabon ? la souverainet? internationale (Nyangone Assam et Mavoungou 2000, Mavoungou 2001).
Le dictionnaire comme outil d'enseignement des langues au Gabon
Guy-Modeste Ekwa Ebanéga
Lexikos , 2011, DOI: 10.5788/20-0-140
Abstract: RéSUMé: Le but de cet article est de montrer dans quelle mesure le dictionnaire peut être un outil d'enseignement des langues gabonaises. Dans un pays, comme le Gabon, caractérisé par une pluralité de langues locales et étrangères, le dictionnaire sera non seulement un ouvrage de référence contenant l'ensemble des mots d'une langue et fournissant pour chacun des données phonétiques, morphologiques, sémantiques, étymologiques etc. Il sera également un outil didactique permettant aux étudiants et aux élèves d'acquérir une compétence nécessaire de leurs langues. Il sera encore un moyen efficace qui va permettre aux usagers de ma triser leurs langues et dépasser les frontières linguistiques qui existent entre les langues. Mots clés: DICTIONNAIRE, LANGUES GABONAISES, ENSEIGNEMENT, UNITéS LEXICOGRAPHIQUES, STRUCTURE DU DICTIONNAIRE, PHONéTIQUE, MORPHOLOGIE, SéMANTIQUE, VOCABULAIRE, éTYMOLOGIE ABSTRACT: The Dictionary as Tool for Teaching the Gabonese Languages. The aim of this article is to show to what extent the dictionary can be a tool for teaching the Gabonese languages. In a country like Gabon, characterized by a multiplicity of local and foreign languages, the dictionary will not only be a reference work containing a collection of the words of a language and providing for each its phonetic, morphologic, semantic and etymologic etc. data. It will also be a didactic tool allowing students and pupils to acquire the necessary competence in their languages. It will further be an efficient means which will allow users to master their languages and to overcome the linguistic boundaries existing between the languages.
Le corpus lexicographique dans les langues à tradition orale: le cas du dialecte fang-mekè*  [cached]
Nzang-Bié Yolande
Lexikos , 2011, DOI: 10.5788/12--770
Abstract: Résumé: Les corpus sont à la base de la plupart des recherches en linguistique et particulièrementlexicographique. La compilation d'un corpus est une activité spécialisée dont dépend lerésultat de la recherche en question. Le sujet de cet article est la compilation du corpus lexicographiquedans les langues à tradition orale, et exige une démarche différente de celle ayant unelongue tradition écrite. De ce fait, ces dernières disposent d'une importante documentationpouvant servir comme base pour de nombreux sujets de recherche. L'auteur propose commeapproche une analyse qui permettrait de mieux rendre compte des spécificités lexicales etsémantiques des langues à tradition orale.Par le truchement de la production orale libre, l'auteur base ses hypothèses de recherche surune expérience en dialecte fang-mekè, une variante linguistique localisée au Gabon. Les résultatspermettent de mettre l'accent sur deux données essentielles du processus de compilation dans leslangues à tradition orale: les informateurs et la représentativité du corpus. Cette dernière, qui doits'exprimer à travers des champs lexicaux diversifiés mais également équilibrés, permettrait d'élaborerdes dictionnaires dans lesquels les locuteurs, qui en sont les premiers utilisateurs, doivent sereconna tre. Mots-clés: CORPUS, LEXICOGRAPHIE, LANGUES à TRADITION ORALE, LANGUES àTRADITION éCRITE, INFORMATEURS, EXHAUSTIVITé, REPRéSENTATIVITé, CHAMPSLEXICAUX, ORALITé, éCRITURE, MéTHODE, DIALECTE FANG-MEKè, CORPUS éQUILIBRé. Abstract: The Lexicographic Corpus in Languages with an Oral Tradition: The Case of the Dialect Fang-Mek?. Corpora form the basis of most linguistic and especially lexicographic research. The compilation of a corpus is a specialised activity on which depends the result of the research to be undertaken. The subject of this article is the compilation of a lexicographic corpus in languages with an oral tradition which requires a different approach from those having a long written tradition. Because of this fact, the latter have an important documentation which can serve as basis for many subjects of research. The author proposes an analytic approach which will allow better to account for lexical and semantic particularities of languages with an oral tradition. Through the method of free oral production, the author bases her hypotheses of research on an experiment in the Fang-Mek? dialect, a language variant of Gabon. The results make it possible to stress two essential factors in the compilation process of languages with an oral tradition: the informants and the representativeness of
Des considérations sur la lexicographie et la linguistique au Gabon*
Guy-Modeste Ekwa Eban?ga,Fatima Tomba Moussavou
Lexikos , 2011, DOI: 10.5788/16--659
Abstract: Résumé: Le Gabon est un pays à diversité linguistique. La constitution gabonaise reconna t lefran ais comme l'unique langue officielle. En outre, elle s'efforce de promouvoir et de protéger leslangues nationales. La lexicographie, discipline de la production des dictionnaires, et la linguistique,l'étude scientifique du langage, ont toutes les deux un r le à jouer dans la promotion et laprotection des langues nationales. L'objectif de cet article est de montrer l'importance d'une collaborationentre lexicographes et linguistes pour un développement effectif des langues du Gabon.Pour rendre compte de la nécessité de cette collaboration entre les lexicographes et les linguistesau Gabon, cet article commence par la présentation de la situation linguistique du Gabon.Ensuite des aspects tels que les contributions des deux disciplines de la linguistique et de la lexicographieau développement des langues gabonaises, la collaboration entre les linguistes et les lexicographeset la question des unités lexicographiques gabonaises seront discutés. Mots-clés: LEXICOGRAPHIE, LINGUISTIQUE, COLLABORATION, LEXICOGRAPHES,LINGUISTES, SCIENCES INTERDISCIPLINAIRES, LANGUES GABONAISES, DICTIONNAIRE,LANGUE, CORPUS, UNITéS LEXICOGRAPHIQUES, DéVELOPPEMENT Abstract: Considerations on Lexicography and Linguistics in Gabon. Gabonis a country with a linguistic diversity. The Gabonese constitution recognizes French as the onlyofficial language. Moreover, it endeavours to promote and protect the national languages. Lexicography,the discipline for the producing of dictionaries, and linguistics, the scientific study of language,both have a role to play in the promotion and protection of the national languages.To account for the necessity of this collaboration between lexicographers and linguists inGabon, this article starts by presenting the linguistic situation in Gabon. Then aspects such as thecontribution of the two disciplines of linguistics and lexicography to the development of the Gaboneselanguages, the collaboration between linguists and lexicographers and the question ofGabonese lexicographic units will be discussed. Keywords: LEXICOGRAPHY, LINGUISTICS, COLLABORATION, LEXICOGRAPHERS,LINGUISTS, INTERDISCIPLINARY SCIENCES, GABONESE LANGUAGES, DICTIONARY,LANGUAGE, CORPUS, LEXICOGRAPHIC UNITS, DEVELOPMENT
ReviewL Dictionnaires et mots voyageurs: les 40 ans du Petit Robert, de Paul Robert à Alain Rey.
J-N De Surmont
Lexikos , 2009,
Abstract: Jean Pruvost (éditeur). Dictionnaires et mots voyageurs: les 40 ans du Petit Robert, de Paul Robert à Alain Rey. 2008, 238 pages. ISBN 978-2-917268-02-5. éragny: éditions des Silves. Prix: €17.
Page 1 /100
Display every page Item


Home
Copyright © 2008-2017 Open Access Library. All rights reserved.