全部 标题 作者
关键词 摘要


Du vent pour scier le marbre : le moulin de Biot à Félines

DOI: 10.4000/crcv.11980

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

Au c ur des Causses, à quelques kilomètres à l’est de Félines en Minervois, un moulin à scier le marbre s’insère dans une zone d’extraction du marbre griotte : on y en repère plusieurs carrières et sondages d’exploitation, des habitations de carriers et un chemin de charroi pour les blocs dégrossis. Le moulin, qui se dresse sur un socle artificiel aménagé en bordure d’une éminence naturelle, est entièrement réalisé à partir des déchets de taille de la carrière contigu . Surprenante est ici l’utilisation de l’énergie éolienne pour activer le mécanisme, aujourd’hui disparu, des scies lisses qui entra nent du sable et, par abrasion, débitent des plaques de marbre d’une épaisseur comprise entre 1,5 et 2,5 cm : ce mode d’actionnement fait la spécificité et tout l’intérêt du moulin de Félines. Tout aussi étonnant est le silence des archives qui ne permet aujourd’hui d’avancer aucune datation précise pour cet ensemble dont les auteurs signalent l’état de ruine en 1892 ; seuls des indices d’ordre toponymique trahissent sinon une construction, du moins une utilisation du moulin au milieu du xixe siècle.

Full-Text

comments powered by Disqus