All Title Author
Keywords Abstract


La politique de l’eau en Afrique du Sud : le difficile équilibre entre développement durable et valorisation optimale de la ressource

Keywords: environmental management , water policy , water demand management , inter-basin transfers , south africa

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

L’objet de cet article est de présenter les difficultés liées à l’adaptation du concept de développement durable en Afrique du Sud. D’une part, à cause des spécificités du mode de mise en valeur des ressources hydriques dans ce pays, fondé sur des transferts d’eau à grande échelle, mais aussi à cause de l’ambigu té même du concept. Notre article montre que, au-delà de l’affichage sous le terme de “ développement durable ”, les politiques de gestion de l’eau mises en uvre depuis 1994 n’ont que provisoirement freiné la construction de barrages et de transfert et ont au contraire accéléré la concurrence entre les territoires. Cela est d au statut ambigu de l’environnement dans ce pays, où le rapport entre protection de la nature, développement économique et justice sociale a été profondément altéré par quarante années d’apartheid. politique de l’eau, gestion de la demande, transferts d’eau inter-bassins, protection de l’environnement, aménagement du territoire, afrique du sudThis paper questions the sustainability of the post-apartheid water policy in South Africa. Even if they were partly successful in the process of taking into account environmental problems and providing basic water services to previously disadvantaged communities, these policies have raised new problems. This paper shows that the implementation of the environmental Reserve and the water demand management policy have paradoxically accelerated the competition between regions for the access to water resources, and only temporarily stopped the building of huge dams and inter-basin transfers. One major reason is the controversial status of the environment in South Africa, deeply disturbed by the apartheid regime, and still politically and socially problematic.

Full-Text

comments powered by Disqus