All Title Author
Keywords Abstract


Trois types discursifs pour une seule problématique théorique - Le couple conceptuel 'sémiotique/sémantique' dans les manuscrits d'Emile Benveniste

DOI: 10.1051/shsconf/20120100133

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

La présente contribution expose et analyse comparativement un ensemble de manuscrits d’Emile Benveniste appartenant à la même période d’écriture (1968 et 1969) et mettant en uvre un même "contenu" théorique, le couple "sémiotique/sémantique", selon différentes dimensions et postures de l’activité scientifique. Il s’agit de notes préparatoires pour une communication dans le cadre d’un symposium (Symposium de Varsovie, 25 ao t-1er septembre 1968), de notes et de brouillons correspondant à l’article Sémiologie de la langue (publié dans Semiotica en 1969), et de notes préparatoires pour le dernier cours de Benveniste au Collège de France (1er décembre 1969). Nous examinons deux hypothèses. La première a trait à la configuration d’un genre : dans la mesure où les documents étudiés relèvent de la même période d’écriture, nous posons que les différences observables dans l’énonciation du contenu théorique sont à rapporter aux différents types discursifs représentés — communication, article, cours — qui participent à la structuration interne du genre du discours scientifique. Notre seconde hypothèse, liée à la précédente, porte sur la construction d’un concept, le couple sémiotique/sémantique en l’occurrence. L’étude comparative des manuscrits nous amène à considérer la genèse de ce couple selon différents points de vue — énonciatif, lexico-conceptuel et sémiotico-graphique. Nous montrons ainsi que c’est dans la coexistence des différentes formulations observables d’un manuscrit à l’autre que le contenu conceptuel s’élabore, en même temps que se dégage ce qui appara t comme un noyau définitionnel stable pour ce couple qui permet de voir pour la langue deux manières d’être langue .

Full-Text

comments powered by Disqus