全部 标题 作者
关键词 摘要

Astérion  2011 

Combien de temps nous reste-t-il à vivre ? La durée de la vie comme objet mathématique et comme enjeu politique au xviiie siècle

Keywords: vie , arithmétique politique , biopolitique , inoculation

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

Au xviie siècle, la question de la durée de la vie fait l’objet d’un nouveau traitement en termes d’arithmétique politique. Cette mathématisation, avec la construction de la notion de vie moyenne , permet une intégration de l’art de prolonger la vie aux techniques de gouvernement. élaborée dans le cadre des pratiques financières de rentes viagères, la notion émigre vers l’économie politique, où la vie n’est plus con ue comme support d’intérêts mais comme force productive. Le problème se pose alors en termes de philosophie politique : le pouvoir peut-il se fonder sur des impératifs de maximisation de la vie moyenne pour contraindre ses sujets ? La question fut posée au sujet de l’inoculation de la petite vérole. Dans le débat qui déchira les Lumières fran aises, c’est en réalité la question du fondement de ce que Michel Foucault appelait le biopouvoir qui est en jeu.

Full-Text

comments powered by Disqus