全部 标题 作者
关键词 摘要


Quand les tradithérapeutes ouest-africains soignent l’infertilité conjugale à Dakar (Sénégal) : recompositions et dynamiques entrepreneuriales When West African traditional healers heal conjugal infertility in Dakar (Senegal): recomposition and entrepreneurial dynamics

DOI: 10.4000/anthropologiesante.755

Keywords: Traditional healers , mobility , infertility , entrepreneurship , Senegal , Tradithérapeutes , mobilité , infertilité , entrepreneuriat , Sénégal

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

Ces dernières années, Dakar est devenu une destination privilégiée des mobilités Sud-Sud. En particulier, de nombreux tradithérapeutes africains s’y sont installés, avec leurs savoirs-faire. Cet article interroge les effets de leur présence dans la capitale sur l’offre et la demande de santé (en matière d’infertilité conjugale) et sur le champ de la médecine traditionnelle nationale. Plus particulièrement, il décrit les raisons de leur sollicitation par les urbains en cas d’infertilité, la singularité des procédés thérapeutiques et des compétences mises en avant. Il analyse les types de légitimité sur lesquels ils s’appuient. Nos résultats montrent que la circulation de tradithérapeutes étrangers à Dakar a renforcé le pluralisme et la transnationalisation thérapeutiques. Ces thérapeutes sont sollicités par les urbains en raison de leur dynamisme et de leur omniprésence, des imaginaires populaires qui leur sont favorables et de la singularité de leurs pratiques professionnelles. Le fait d’associer les techniques biomédicales aux savoirs traditionnels exprime une volonté de conquête d’une légitimité scientifique et d’affranchissement à l’égard de la tradithérapie. Cette approche qui caractérise les acteurs étrangers a une influence sur la médecine traditionnelle locale, jadis inféodée à PROMETRA. Les stratégies individuelles et entrepreneuriales de plus en plus visibles chez des guérisseurs sénégalais renseignent sur ces reconfigurations importantes, qui remanient la médecine traditionnelle au Sénégal. Over the past years, Dakar has turned into a frequent South-South travel destination. Many African traditional healers settled there with their healing knowledge. This essay attempts to question the effect of their presence in the capital of Senegal on the health supply and demand (in terms of conjugal infertility) and also on the traditional medicine national space. It particularly describes the reason why urban dwellers resort to this medicine in case of infertility, the singularity of therapeutic procedures and the skills put forward as well. It analyses the types of legitimacy mainly used. We reached the conclusions that the free flow of foreign traditional healers in Dakar has given power to pluralism and therapeutic transnationalisation. The latter have earned fame among city-dwellers thanks to their dynamism and omnipresence but also to the popular imaginative universe in favor of them and the singularity of their professional practices as well. Combining biomedical techniques with traditional knowledge appears as a will to gain scientific and un

Full-Text

comments powered by Disqus