全部 标题 作者
关键词 摘要


Food rationing during World War two: a special case of sustainable consumption? Rationnement alimentaire pendant la seconde guerre mondiale : Un cas particulier de consommation durable ?

Keywords: scarcity , food rationing , housewives , crisis recipes , World War II , rationnement , deuxième guerre mondiale , pénurie , femme au foyer , recettes en période de crise

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

This article explores some of the strategies applied by consumers for making-do during the Second World War in Norway. By reducing waste, using various substitutes and exploiting underused natural resources such as wild plants, birds, and alternative marine sources of nutrition, Norwegian consumers adapted their diet to a situation of food scarcity. However, their everyday consumption was primarily governed by the regulatory framework installed for dealing with the crisis, namely the rationing system. By 1942, almost all common foods had been placed under rationing. Despite of the many bureaucratic inconveniences of this system, it was largely supported by consumers, who accepted it as a socially just mechanism for distributing scarce resources. The article brings up the question of how far the willingness of consumers to accept rationing was a unique experience of the war, or whether one might imagine a similar design for purposes of sustainable consumption. Cet article explore quelques unes des stratégies utilisées par les consommateurs pour survivre pendant la 2è guerre mondiale en Norvège. En limitant les déchets, en utilisant des produits de substitution ainsi que les ressources de la nature telles que plantes sauvages, oiseaux et aliments marins alternatifs, les consommateurs norvégiens ont pu adapter leur alimentation à cette période de pénurie alimentaire. La nourriture quotidienne était toutefois essentiellement encadrée par la réglementation mise en place afin de faire face à la crise, c’est à dire le système de rationnement. En 1942, presque tous les aliments étaient rationnés. En dépit de ses nombreux inconvénients administratifs, le rationnement fut quand même soutenu par les consommateurs, qui l’acceptèrent comme un système socialement équitable pour la distribution des maigres ressources. L’article développe la question suivante : l’acceptation du rationnement par les consommateurs norvégiens est-elle liée uniquement à la période de guerre, ou bien pourrait-on imaginer un système similaire pour favoriser une consommation durable?

Full-Text

comments powered by Disqus