All Title Author
Keywords Abstract


Reliance, liance et alliance : opérationnalité des concepts dans l'analyse du climat socio-relationnel de groupes restreints d'apprentissage en ligne

DOI: 10.4000/alsic.1702

Keywords: online interaction , collective activity , online exchanges , social dimension , asynchronous communication , interactions en ligne , échanges en ligne , dimension sociale , communication asynchrone , apprentissages collectifs , formation en ligne , Recherche

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

La recherche que nous présentons ici se donne pour but de mesurer le lien entre le "climat socio-relationnel" d'un groupe restreint engagé dans un travail collaboratif en ligne et la qualité des travaux collectifs produits. La démarche méthodologique adoptée, basée sur une analyse des échanges asynchrones entre les membres d'un groupe, nous permet d'aboutir à un modèle opératoire qui fait état des composantes du "climat socio-relationnel" susceptibles d'expliquer les résultats d'apprentissage obtenus. Deux notions – dérivées du concept sociologique de reliance – seront mobilisées : la liance et l'alliance. La première rend compte de la qualité de la relation (la chaleur, l'intimité, les émotions…) qui se crée entre les interlocuteurs au cours de leurs échanges asynchrones. La seconde traduit la manière dont les participants confortent leur contrat d'association en vue de la réalisation du travail commun, afin de répondre aux exigences pédagogiques fixées.Les résultats de cette recherche montrent que, dans notre situation d'étude, le modèle de la reliance explique une part substantielle de la qualité moyenne des produits de l'apprentissage collectif et possède une homogénéité interne non négligeable. Ces éléments concourent à étayer l'assise conceptuelle et le caractère opératoire du modèle présenté. The aim of the research we are presenting here is to measure the link between the "socio-relational climate" of a small group in a collaborative work environment and the quality of the collective work they provide. The methodological approach adopted, based on an analysis of the asynchronous exchanges between members of a group, allows us to find a procedure that takes stock of some components of "socio-relational climate" that could account for the results in terms of learning. Two notions – derivatives of the sociological concept "reliance" – will be called upon: "liance" and "alliance". The former accounts for the quality of the relation (warmth, intimacy, emotions, etc.) the speakers create during their asynchronous exchanges. The latter translates the way in which the participants comfort their association contract with the goal of completing group work and in order to respond to the pedagogical requirements previously set.The results of this research show that, in the condition our study was conducted, the model of reliance accounts for a substantial part of the overall quality of the collective learning products and possesses an internal homogeneity that cannot be neglected. These elements concur in supporting the conceptual basis and the operating ch

Full-Text

comments powered by Disqus