All Title Author
Keywords Abstract

EchoGéo  2010 

Quand l’art public (dé)fait la ville ?

Keywords: public space , Johannesburg , urban policy , public art , global city , post-apartheid , urban marketing , social cohesion , ville globale

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

La ville de Johannesburg est la première et la seule ville sud-africaine à avoir adopté depuis 2007 une politique d’art public. Cette politique s’insère dans le cadre d’un projet urbain plus vaste par lequel la municipalitéentend se (re)définir comme une ville globale post-apartheid. L’art public serait ainsi un moyen de concilier promotion de la croissance économique urbaine et dépassement des divisions héritées de l’apartheid. Pourtant, à partir de l’étude d’une de ces uvres d’art paradigmatique, il est possible de montrer que l’art public tel qu’il est promu par la municipalité peine à s’affranchir du legs de l’apartheid et à créer du lien social dans les espaces publics. Cette difficulté de l’art public municipal à être plus que l’art dans l’espace public tiendrait-elle au modèle d’art public choisi ou, plus fondamentalement, résulterait-elle d’une incompatibilité des objectifs mêmes de cette politique ? The City of Johannesburg is the first and the only South African city that has implemented a “Public Art Policy” since 2007. This policy fits into a wider urban project thanks to which the City aims at (re)defining itself as a post-Apartheid global city. Public art is conceived as a means to reconcile promotion of economic urban growth with overtaking of the divisions inherited from Apartheid. Nevertheless, in the light of an emblematic case study of one of these artworks, it is shown that public art as promoted by the municipality struggles to free itself from the legacy of Apartheid and to create social interaction into public spaces. Is this difficulty of municipal public art to be more than art in public space a result of the model of public art chosen? Or, more crucially, is this linked with the incompatibility of the goals of the policy?

Full-Text

comments powered by Disqus