全部 标题 作者
关键词 摘要

Physio-Géo  2011 

La palmeraie des les Kerkennah (Tunisie), un paysage d'oasis maritime en dégradation : déterminisme naturel ou responsabilité anthropique ?

DOI: 10.4000/physio-geo.2011

Keywords: Tunisie , palmeraie , actions anthropiques , fragilité , dégradation du milieu naturel , les Kerkennah , Tunisia , palm grove , human intervention , fragile environment , environmental degradation , Archipelago of Kerkennah

Full-Text   Cite this paper   Add to My Lib

Abstract:

L'archipel des Kerkennah, situé dans le Golfe de Gabès à environ 18 kilomètres au large de la ville de Sfax, se caractérise par la fragilité de son "milieu naturel". Une fragilité qui peut être résumée en trois points :- un climat semi-aride caractérisé par la longue durée de la saison estivale sèche avec un déficit hydrique moyen qui dépasse 1000 mm/an ; - une prépondérance des formations meubles, en particulier les limons rouges würmiens favorables à l'érosion marine, aggravée par une ancienne subsidence qui remonterait au Tyrrhénien ;- une prédominance des sols salés qui couvrent près de la moitié de la superficie totale.Cette fragilité se traduit par deux problèmes majeurs, à savoir : un rapide recul du trait de la c te et une extension continue des sebkhas au détriment de la palmeraie dont les arbres sont en train de mourir par centaines.Cet article met l'accent sur les interventions humaines ayant accéléré la dégradation de ces milieux naturellement fragiles.Une activité salinière en net accroissement, un déclin de l'intérêt porté par la population locale au palmier, certains aménagements entrepris sans étude d'impact, l'ouverture de carrières et l'extraction illicite des sables pour les besoins de la construction, le surpaturage, tels sont les principaux facteurs anthropiques de cette dégradation accélérée.La prise en compte de l'ensemble des particularités environnementales des Kerkennah s'impose donc comme étant une condition indispensable pour toute action de développement qui se veut rationnelle et durable. The archipelago of Kerkennah, located in the Gulf of Gabes at about 18 kilometers off the town of Sfax, is characterized by the fragility of its “natural environment”. This fragility could be summarized in three points:- a semi-arid climate characterized by a long dry summer with an annual hydric deficit greater than 1000 mm/year;- a preponderance of soft formations mainly the red würmian silts favourable to coastal erosion worsened by an ancient subsidence which dates back to the Tyrrhenian;- a domination of salty soils which cover almost half of the whole area.This fragility is explained by two major problems: a rapid retreat of the coast line and a continuous extension of the salt playas at the expense of the palm grove whose trees are dying in hundreds.This article focuses on human impact that is provoking a sharp amplification of this naturally fragile environment degradation.A marked growth in salt production, a decline in local populations' interest in palm trees, certain fittings without previous impact studies, the opening of pits

Full-Text

comments powered by Disqus